| | |

Avec sa websérie Art of Gaming, Arte confirme son intérêt pour le jeu vidéo

Décidément, Arte n'en fini plus de flatter l'ego des gamers et autres passionnés de culture vidéo-ludique. Après la série Les Filles aux Manettes ou le film Game Over, la chaîne qui produit également le magazine Bits annonce Art of Gaming, une web-série allemande de 12 épisodes présentée par les gameuses professionnelles Trinity et Melek Balgün.

publié dans TV par 1623 lectures

Avec sa websérie Art of Gaming, Arte confirme son intérêt pour le jeu vidéo

Comme à son habitude, Arte sait concrètement matérialiser la diversité culturelle. Non contente de nous livrer des émissions enrichissantes sur l'histoire, la littérature ou la musique péruvienne, elle distille aussi des sujets sur une société bien de son époque. Et il semblerait que la chaîne franco-allemande se spécialise petit à petit dans la diffusion d'émissions parlant du jeu vidéo, et plus largement des univers geek qui ont actuellement le vent en poupe..

Pour Arte, le jeu vidéo n'est pas seulement un sujet qu'il faudrait aborder sous l'angle individuel mais plutôt comme un outil de divertissement via lequel des émotions ou des conceptions politiques peuvent se diffuser. Le jeu vidéo serait donc un langage à décrypter, ce que propose justement Arte Creative avec sa websérie Art of gaming,

Art of Gaming

Cette coproduction franco allemande propose 12 épisodes en français et 12 épisodes en allemand en version sous-titrée qui vont satisfaire les gamers qui souhaitent mieux connaître ce qui les anime. Les twitcheuses et joueuses professionnelles stars, la Française Trinity et l'Allemande Melek Balgün inviteront des spécialistes du jeu vidéo à jouer contre elles qui ont fait leur notoriété et leur richesse sur les plateformes de streaming dédiées au jeu vidéo.

A la manière d'un PewDiePie qui a publié des vidéos de streaming de jeux vidéo par milliers sur Youtube, ces deux présentatrices ont donc l'avantage de très bien connaître le sujet : leurs questions sont celles de gameuses passionnées qui ont fidélisé leurs abonnés en jouant et en commentant leurs parties, une tendance forte dont les enjeux financiers sont énormes, comme nous l'explique d'ailleurs une récente étude publiée sur 1&1 dans un article sur les gains YouTube.

Ces petites émissions se déroulent sous forme de parties prétextes à discussion : principes narratifs, références politiques et esthétiques.... bref, autant de points cruciaux autour du jeu vidéo qui permettront peut être de démêler ce vaste réseau coloré, poétique, violent et politique multiforme et en devenir...

D'ores et déjà en ligne sur Art of Gaming, 4 premiers épisodes sont arrivés le 1er mars dernier. Depuis, c'est au rythme d'un épisode toutes les deux semaines que l'émission grandira à la fois sur Arte Creative, mais aussi sur une nouvelle chaîne jeu vidéo à ne pas manquer sur Youtube Arte

On ne saurait trop conseiller aux autres chaînes de vite emboiter le pas à Arte sous peine de manquer le train du jeu vidéo et de perdre les gamers qui quittent de plus en plus le petit écran au profit de leurs mobiles et/ou ordinateurs... d'autant qu'avec une moyenne d'âge de 39 ans, le gamer est une cible commerciale qu'il ne faut pas négliger !

Résumé des premiers épisodes

(viendront ensuite Les jeux de survie (survival), le sexe dans les jeux vidéo, ego et identification, la frustration, le voyage dans le temps, les jeux de guerre, les jeux de chance, l'importance de la quête...)

Le joueur est-il l'artiste  ? (voir ici)

Trinity invite Sophie Daste, une chercheuse et artiste pour s'interroger sur la place qu'occupe le joueur dans le travail du game designer. Elles évoquent le jeu Minecraft, où ce sont les joueurs qui élaborent leur univers de jeu.

Réalisme (voir ici)

Melek Balgün invite le chercheur en sciences sociales et culturelle Christian Huberts. Avec lui, c'est le réalisme dans les jeux vidéo qui est évoqué. Nous sommes en effet désormais bien loin des pixels de notre enfance, et nos fantasmes d'hier semblent complètement dépassés aujourd'hui où de nombreux jeux sont d'aspect aussi réaliste qu'un blockbuster de cinéma, et offrent une sensation d'immersion spectaculaire.

Idéologie (voir ici)

Trinity invite Olivier Mauco. Le chercheur en sciences politiques, décrypte l'idéologie et la dimension politique que l'on trouve dans les jeux vidéo. Au menu de ces sujets réjouissants, de la propagande aux discours de Donald Trump, en passant par les valeurs familiales jusqu'au soft power...

Jeux d'horreur  (voir ici)

Pourquoi les jeux d'horreur connaissent-ils ce succès ? En quoi la peur peut-elle procurer du plaisir ? C'est ce que nous explique Benjamin Rostalski qui décortique pour nous les mécanismes de ce genre en jouant à Resident Evil, Slender ou encore Dead by Daylight.

pour aller + loin...

comments powered by Disqus