Alex Kidd in the Enchanted Castle

Personnage emblématique d'une période de Sega, Alex Kidd n'eut droit sur Megadrive qu'à un seul et unique jeu. Un opus un peu paresseux mais qui arrivait au tout début de la console. Remplacé ensuite par le charismatique et bondissant Sonic, l'ancienne mascotte aura marqué les esprits par sa relative discrétion et son manque d'ambition.

Minimum syndical

Le père d’Alex, King Thor, a été enlevé par Ashra, le souverain de la planète Paperock où Alex se rend. Mais les créatures de Paperock ont décidé de freiner ses efforts et de le tenir à distance de Sky Castle, la cachette d’Ashra.

Alex Kidd in the Enchanted Castle est un jeu de plateformes traditionnel dans lequel on retrouve la plus grande partie des éléments ayant fait le succès de la mascotte Sega sur Master System. Son coup de poing ravageur est capable de détruire une voiture (rien que ça !). Votre coup de pied est digne des plus grands maîtres de Kung Fu.

On retrouvera la moto, le pédicoptère de Miracle World ainsi que quelques nouveautés comme le bâton à ressort et une baguette qui vous aidera dans le jeu Pierre-papier-ciseaux.

Les ennemis éliminés vous laisseront des pièces d’or que vous pouvez également récupérer dans les nombreux coffres disséminés dans les niveaux. Les commerçants vous vendront alors leurs objets mais il faudra au préalable les vaincre au jeu de pierre-papier-ciseaux.

Après cet épisode, Alex Kidd in Shinobi World allait paraître sur Master System, mais c'est la dernière fois qu'on allair voir Alex Kidd sur consoles avant d'être remplacé par le hérisson bleu.

On peu déplorer dans ce jeu une trop grande facilité, une durée de vie assez limitée malgré ses 11 niveaux et une maniabilité jamais évidente, notament dans les phases de sauts où l'on se fait souvent tuer par approximation. De plus, la bande son s'articule autour des thèmes des anciens épisodes master system et l'ensemble est assez répétitif et anecdotique.

L'un des premiers jeux de la Megadrive, Alex Kidd n'exploite pas tout le potentiel de la console et se repose sur les lauriers des versions précédentes Master System. Il se dégage néanmoins de cette cartouche un certain charme dû à un esprit joyeux et agréable, coloré et mignon.

à lire aussi

si ce jeu vous intéresse...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous