Making Of - Crisis Core - The Price of Freedom

Le morceau d'un moment culte de la série Final Fantasy et du du jeux vidéo sur PSP. Ce morceau a été le déclencheur de beaucoup d'automatismes et de techniques, et le plus difficile pour moi à réaliser !

Je ne suis pas fan de jrpg normalement, j'ai joué à quelques uns des tout premiers comme Y's et Phantasy Star sur Master System et Final Fantasy VII sur PS1.

Après mes première reprises, un ami m'a approché en me recommandant d’écouter l'OST de Crisis Core. Immédiatement séduit, je me suis procuré le jeu sur PSP et j'ai pris la décision de reprendre Price of Freedom, symbol d'un moment culte dans le jeux et a mon sens dans le monde du jeux vidéo en général.

Le morceau semble simple au premiers abords. Une mélodie lente et posée, appuyée d'accords à la guitare électrique dans la seconde partie, et d'un petit motif solo en guitare électrique. Le challenge se présente immédiatement lorsqu'on le reprend avec des instruments acoustiques : comment créer ce sont large et dispendieux qui est la signature du morceau ?

La technique est simple (et évidente pour certains) mais elle m'a demandé d'y réfléchir longuement et d'une certaine manière ré-inventer la roue : doubler les instruments.

C'est une technique très fréquemment utilisée, notamment pour la voix et les guitares électriques : on double la piste avec une autre prise similaire afin de créer un son plus large et puissant. Une technique que j’ignorai jusqu'ici, car peu ou pas utilisée en musique traditionnelle Irlandaise.

Pour avoir un son plus résonnant que le banjo, j'ai, chose rare, dû faire appel a mon Bouzouki ( une mandoline de la taille d'une guitare) que l'on voit sur 3 des pistes.

Je l'utilise d’ailleurs dans une des pistes en guise de mandoline afin de faire les tremolos aigus (pour remplacer le violon du morceau original). Ce fut pour moi l'occasion de me décider a finalement acheter une mandoline pour les prochaines vidéos.

Le coté lent fut aussi un problème pour ce morceau. En effet, pas le droit à la moindre petite erreur ou écart d'accordage. Chaque prise devait être parfaite et parfaitement accordée. J'ai du donc passer énormément de temps a refaire mes enregistrements et a mixer le tout correctement.

Ce morceau a été le déclencheur de beaucoup d'automatismes et de techniques, donc même si ce fut certainement le plus difficile pour moi à réaliser, ce fut certainement l'obstacle qui m'a fait décider de lancer correctement ma chaîne et de continuer a faire des reprises.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mar 22 juillet 2014 Banjo Guy Ollie est arrivé humblement sur la toile avec des reprises de thèmes de jeux vidéo au banjo qui commencent à faire sacrément parler d'elles. Dans la lignée d'un Smooth Mac Groove, ce...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous