L'illustrateur Mick McGinty (Streets of Rage 2, Street Fighter II, Kid Chameleon...) est décédé

Mick McGinty, artiste mondialement connu pour avoir réalisé bon nombre d'artworks de jeux vidéo dans les années 90, est décédé. En guise d'hommage, contemplons ensemble ses oeuvres les plus mémorables.

Son fils Jobey McGinty l'a tristement annoncé dans un article, son père, Mick McGinty est décédé "paisiblement" le 18 septembre. L'artiste né en 1952 à South Sioux City, Nebraska, s'est éteint des suites d'un cancer à l'âge de 69 ans, lui qui travailla dans bon nombre de domaines : graphisme pour certains films des années 80 (comme Harry & The Hendersons et Who Framed Roger Rabbit ?) ou encore publicité d'entreprise (McDonalds, Adidas ou encore Universal Studios), sans oublier des pochettes d'albums.

Mais c'est pour son travail dans le domaine du jeu vidéo, plus précisément celui des années 90, que Mick peut-être évoqué ici, il faut dire non sans une certaine dose de nostalgie et même si certains puristes ne goûtent guère encore aujourd'hui son style musclé et plein de caractère

Les plus remarquables sont peut-être ses œuvres pour Street Fighter II : le visage de Blanka, le corps mou de Ryu, vous l'avez vu si souvent sur des affiches ou dans des magazines qu'ils sont sans doute gravés dans vos mémoires

Je suis artiste depuis l'âge de 5 ans, quand je me souviens mieux que mon frère aîné de dessiner un avion. C'était un biplane avec une hélice, (c'était en 1957 et c'était un avion de course), et c'était encourageant, car jusque-là, c'était la seule chose dont je me souvenais avoir fait de bien. J'ai continué et maintenant près de 50 ans plus tard, j'essaie toujours d'améliorer mon processus créatif. Maintenant, je me rends compte que vous ne devenez jamais vraiment meilleur que quelqu'un d'autre... juste plus unique de part votre propre style

Son fils a tenu à lui rendre hommage dans un long article à lire sur le site de l'organisation caritative Caring Bridge : "Mon père était un artiste incroyable, comme tout le le monde le sait. Il était constamment insatisfait de ce qu'il faisait et il disait toujours qu'il avait besoin d'une heure de plus pour améliorer sa toile."


N'oublions pas Leisure Suit Larry, ainsi que pratiquement toutes les couvertures pour Zoo Tycoon


Streets of Rage 2


La célèbre couverture de Kid Chameleon, dont les gens se souviennent peut-être plus que du jeu lui-même


Shining Force

En 2014, Mick McGinty s'était confié sur Polygon : c'est par hasard que l'opportunité de réaliser les couvertures des éditions occidentales de Street Fighter II s'est présentée à lui : "Je n'étais à proprement parler pas un peintre hyperréaliste, mais je pouvais créer des oeuvres dans un réalisme outrancier. Je pouvais ainsi apporter un point de vue américain à ces personnages et à leurs actions"

"La première chose dont ils se sont rendus compte, c'est qu'ils ne pourraient jamais vendre ces jeux s'ils avaient des pochettes d'origine - que je n'aimais pas à l'époque d'ailleurs. Tout ce que je voyais me semblait trop lointain. Vingt, trente ans après, j'adore ce qu'ils ont fait (...) et je pense que le public américain d'aujourd'hui n'aurait aucun problème avec ces illustrations d'origine."

Avant sa mort, McGinty produisait principalement des œuvres d'art, en particulier des peintures à l'huile,  que vous pouvez voir sur son site Web. Nos pensées vont bien sûr à sa famille et ses amis, mais aussi à tous les gamers de l'époque qui sont sans doute très peinés d'apprendre la nouvelle...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous