Waiting in Line 3D - s'amuser en s'ennuyant, et réciproquement

Après Desert Bus, a t'on trouvé le jeu le plus ennuyeux du monde ? Revendiqué comme tel, c'est en tout cas l'ambition de Waiting in Line 3D qui vous suggère de passer un moment, un très très long moment, dans une file d'attente. Un jeu conceptuel qui remet en cause l'idée même de ce que doit être un jeu...

Personnellement, je suis quelqu'un de patient. Faute sans doute à des parents qui m'offrirent à l'époque un PC 1512, machine sur laquelle il fallait attendre 10 bonnes minutes avant de voir apparaître la scène d'ouverture du Manoir de Mortevielle.

Mise à jour du 26/11/2016 : 3 ans après sa sortie, Wainting in Line 3D a fait le tour du monde, comme le montre cette page. Il a même été utilisé comme exemple pour un livre de vulgarisation de philosophie ! Aujourd'hui, le développeur du jeu travaille sur Nice to Hack You,  une extension du navigateur Chrome qui digère votre historique de navigation et en extrait les éléments les plus embarrassants

Mais vous ? Vous qui suez à grosse gouttes dès que le temps de chargement d'un site dépasse la seconde, vous qui êtes habitués aux mises à jours express et aux hotlines efficaces (oui je sais) ? qu'adviendra t'il de vous si vous jouez à Waiting in Line 3D, le seul et unique simulateur de file d'attente ?

Attendre peut-il être un jeu ?

C'est sans doute la question à laquelle Rajeev Basu et Patrick T. Lo ont tenté de répondre dans leur jeu qui vous propose un challenge éprouvant : rester le plus longtemps possible dans une file d'attente. L'auteur le dit d'ailleurs lui-même, "j'aime l'idée que quelque chose d'ennuyeux puisse devenir amusant".

Là, on est dans la posture quasi philosophique. Mais qu'en est-il du gameplay ?

Réduit à sa simple expression, le gameplay se résume à patienter me plus longtemps possible dans une file d'attente où les individus sont tous semblables. A mesure que vous attendez, votre énergie diminue. Vous avez donc droit pour corser le tout, au but de rester éveillé.

Heureusement, vous avez le moyen infaillible de vous mettre des coups de poing dans la tronche, dans la limite de vos forces physiques bien sûr, car il se peut que vous mourriez à force de vous mettre des baffes.

Dans une esthétique à la Doom et servi par la musique monotone de ManCub qui lui colle à la peau, se jeu est une sacrée expérience. Même si le développeur vous promet entre deux baillements "des récompense incroyables pour les plus persévérants" il se peut que certains ne trouvent aucun intérêt à la chose puisqu'il se situe au-delà du jeu en lui même.

Officiellement, le jeu a été créé pour promouvoir la chanson "Friends Listen" de ManCub, comme une vidéo musicale interactive. Pour entendre l'ensemble du morceau, il faut juste une volonté de fer.

Et le fer c'est bien mais le faire c'est mieux !

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous