5 Questions à Ludovic Ozog, président d'OrdiRetro à Lille

Bilan, projets, NéoRetro, Fédération des associations Retrogaming, on fait le point avec Ludovic Orzog, le président d'OrdiRetro à Lille.

Après avoir constaté de mes yeux le dynamisme incroyable de l'association OrdiRetro à Lille pour les GeekDays et à la Paris Game Week j'ai forcément eu l'envie d'en savoir un peu plus ! Voici donc mes 5 questions à Ludovic, le président de l'association OrdiRetro.

à lire aussi : Ordirétro investira la Paris Games Week 2016 avec Rétro vers le futur

Jean-Christophe K : Bonjour Ludovic, et merci de prendre un peu de temps pour répondre à mes questions. La première est assez simple, peux-tu nous présenter en quelques mots ton association créée en 2010 à Lille ? 

OrdiRetro : Bonjour Jean Christophe, l’association OrdiRétro a pour but de préserver un patrimoine vidéoludique (tout ce qui touche le jeuvidéo : conserver par le biais de collections des consoles, des ordinateurs, des jeux vidéo, …) nous le faisons depuis 6 ans, toujours avec la même passion.

à lire aussi : Ordiretro s'associe à Epitech Lille et E-Artsup pour les Journées Mondiales du Jeux Vidéo

La chose la plus importante est de faire découvrir la culture du jeu video en region Hauts de France, c’est-à-dire de présenter le jeu video sous toutes ses formes, montrer que c’est intergénérationnel (en gros de l’atari 2600 aux consoles actuelles, tout en passant par le jeu indépendant). Nous aimons le jeu video Rétro mais aussi le jeu vidéo actuel d’où nos expositions sous le nom : Rétro Vers Le Futur.

Je pense qu’il serait bien d’avoir un label pour que nous soyons tous reconnus.

à lire aussi : JMJV - OrdiRétro met le paquet à Lille !

Notre but est de créer un lieu culturel autour du jeu video : un musée du jeu video, mais aussi d’accompagner les médiathèques ou tout autre lieu qui voudraient valoriser ce media.

Nous avons toujours le même nombre de membres depuis 2010 : une trentaine.

J’ai eu le plaisir de découvrir vos expositions aux GeekDays de Lille et à la Paris Games Week en 2016 et elles ont une vraie particularité puisqu’elles sont thématiques : Jurassic Park, Amiga Vs Atari. Pourquoi ce choix plutôt que la présentation historique classique ? Comment fonctionnez-vous pour créer ce type d’exposition ? Il faut par exemple trouver sur de nombreuses plateformes des jeux en rapport avec la thématique ? Comment concevez-vous enfin les cartels ?

Nous avons toujours voulu mettre en avant cet aspect culturel, accompagner le joueur à comprendre des thématiques simples qui permettent aussi de mélanger les medias.

Le néo retro c'est peut être l'avenir du retro car il permet de faire perdurer les créatifs sur les anciennes machines et de faire découvrir des styles de jeux anciens sur les nouvelles.

On parle d’expositions interactives thématiques, pour les construire nous nous mettons autour d'’une table pour échanger sur ce que nous aimerions avoir dans une expo, le choix des machines correspond à ce que nous possédons, ensuite nous recherchons les jeux en fonction de ce qu’il nous manque. Pour ce qui est de nos cartels nous avons toujours une version numérique en sauvegarde que nous pouvons imprimer.

Avec l’exposition Retro Vers le Futur vous abordez un concept qu’il faut encore faire découvrir au grand public : le néo-retro. Vous proposez en effet de jouer uniquement à des consoles rétro, jusque-là on est bon mais avec uniquement des productions récentes ! Quelle est la réaction des visiteurs quand vous leurs dites “Ce jeu est sorti le moi dernier sur Megadrive” ? Le néo-rétro c’est l’avenir du rétro ?

Effectivement nous avons abordé un nouveau concept le néo-rétro avec les consoles anciennes qui accueillent de nouveaux jeux mais aussi l’inverse, c’est à dire les consoles actuelles ou PC avec des jeux inspirés du rétrogaming.

Les joueurs sont souvent surpris de jouer avec de nouveaux jeux à la fois sur vieilles consoles ou vieux ordinateurs et demandent à savoir où ils peuvent acheter le jeu et s’il y a besoin d’une vieille machine pour y jouer…quand tu leur dis aussi que ce jeu tu peux l’acheter sur PS4 ou XBOX One …

Le néo retro c’est peut être l’avenir du retro car il permet de faire perdurer les créatifs sur les anciennes machines et de faire découvrir des styles de jeux anciens sur les nouvelles. Après quand tu vois le succès de Nes mini!

Étant moi même un activiste de la préservation du patrimoine vidéoludique nous avions évoqué ensemble la possible création d’une fédération des associations de retrogaming. Quels en seraient les objectifs ? Comment organiser les associations et qui pourraient potentiellement en faire partie ? La plus importante association de france MO5.COM pourrait jouer un rôle dans ce projet ?

L’idée de créer un collectif d’associations (fédération, syndicat) est une idée qui remonte déjà, avec les échanges que j’avais avec Kernel Panic à Nice, Mo5 …

C’est aussi d’avoir une force pour aborder les grands du jeu vidéo en France et montrer que des associations sont actives en region. Avoir un état des lieux des acteurs majeurs, je pense qu’il serait bien d’avoir un label pour que nous soyons tous reconnus.

Toutes les associations qui respecteraient nos valeurs pourraient avoir un rôle.

En ce début d’année 2017 j’ai envie de te poser une double question, tout d’abord que retiens-tu de vos actions en 2016 ? Et bien sûr comme vous n'arrêtez jamais, quels sont vos projets en 2017 !

OrdiRetro  En ce début d’année 2017 ! je dirai VR … Switch ou pas switch ? bref la Wii U va devenir une console de collection … on a eu une belle année en 2016, comme tu l’as cité le Geek-days, Paris Games Week, une exposition en médiathèque tous les mois de l’année … on n’arrête pas … on a besoin de bénévoles pour nous aider (et je remercie déjà ceux qui nous aident aujourd’hui à continuer cette belle aventure) donc 2017 c’est le Geek-days le 20 et 21 mai, c’est Paris Games Week, c’est le projet d’un événement populaire autour du jeu vdiéo et toujours travailler sur un musée plus permanent. Maintenant à nous de faire pour avoir enfin des subventions pour continuer encore mieux.

Mais il faut aussi faire plaisir aux membres de l’association et d’organiser des choses au local.

Merci Ludovic et bravo à vos membres qui accueillent avec passion les visiteurs sur les expos. Votre passion ne fait aucun doute !

Merci Jean Christophe ! N’hesites pas à venir nous voir sur Lille. @ Bientôt

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeu 4 février 2016 Le Joueur du Grenier fera une brève escapade à Lille le 13 février, le temps pour ceux qui habitent dans les environs de rencontrer Frédéric Molas et Sébastien Rassiat autour d'une passion...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous