Mes excuses à Nolife

Nolife, tu peux bomber le torse et m'accuser de tes maux. Tu cesseras d'émettre dans les jours qui viennent et le seul responsable de ta fin toute proche, c'est moi...

Nous comptions une à une les non reconductions d'émissions comme autant de signes avant coureurs d'une mort annoncée. Nous avions régulièrement soutenu la chaîne Nolife, recroquevillée sur elle-même, comme si plus rien ne comptait plus que la chronique de sa lente agonie. Malgré quelques reverdies en trompe-l'oeil, nous ne regardions plus Nolife. Perdue de vue depuis longtemps, nous aimions en revanche comme au premier jour sa génèse, son évolution et la belle utopie qui l'animait à ses débuts. Un peu déjà comme une légende...

à lire aussi : Nolife ou la chronique d'un naufrage annoncé depuis des lustres

Certains ici s'étaient fait plus féroces à l'occasion de la dissolution de la rédac JV, pointant l'esprit têtu et idéaliste de ses créateurs d'un doigt inquisiteur. Moi, depuis la fin de Very Hard ou des Oubliés de la Playhistoire, je ne m'intéressais déjà plus à tes émissions, pas plus qu'aux choix stratégiques de tes dirigeants.

Fataliste, je ne m'attendais pour autant pas à avoir de tes nouvelles si rapidement. Tu auras accompagné 11 ans de ma vie, et ce 8 avril 2018, tu feras ton dernier raout, bricolé comme toujours, et avec le même amour de la chose bien faite. Je serai là, spectateur impuissant de ton dernier souffle, et un peu responsable il faut dire, comme tout le monde.

Pardon, je t'ai si mal aimée... mea culpa.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mar 6 septembre 2016 Lors du dernier point sur Nolife, Sébastien Ruchet a annoncé que la chaîne allait mettre un terme à l'activité de la rédaction jeux vidéo. Une bien triste décision qui, si elle obéit à des...
Mar 15 décembre 2015 Structurellement en situation précaire depuis des temps immémoriaux, la chaîne Nolife continuera en 2016. Le président de Nolife, Sébastien RUCHET, vient en effet de mettre fin provisoirement à...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous