Leisure Suit Larry's Casino - rien ne va plus !

Dans un article précédent, nous vous parlions de Larry, cette ancienne gloire du jeu vidéo qui était devenue la mascotte du site LarryCasino pour son trentième anniversaire. Si certains ont pu s'offusquer de la chose prétextant le respect dû aux icones vidéoludiques, voici une petite piqûre de rappel nécessaire qui vous démontrera qu'entre Leisure Suit Larry et les jeux de Casino, l'histoire d'amour dure longtemps.

Si Leisure Suit Larry ne lève plus les foules avec son dernier come back intitulé Leisure Suit Larry Wet Dreams Don't Dry, Larry fut tout de même une des gloires du point and click dans les années 90. Malgré une silhouette aussi élancée qu'un Nicolas Sarkozy post-réveillon, notre héros multiplia les aventures et traîna sa misère sentimentale sans oublier de faire références avec humour aux moeurs de son temps.

En toute logique, Larry écuma donc les yachts, clubs et autres dancing à la recherche de sa dulcinée. Mais saviez vous qu'un opus fut entièrement dédié à l'univers des Casinos ? Notre compère fit effectivement toutes les tables de black jack et de roulette pour se faire valoir, quitte à passer définitivement pour un bandit manchot !

En 1998, Sierra publia sur les PC d'outre-atlantlique Leisure Suit Larry's Casino et plaça même notre ami dragueur à la tête d'un casino. Ne demandez pas comment cela fut possible, toujours est-il que 2 ans après que Martin Scorsese filma De Niro en posture difficile, Larry fut à la tête de son propre établissement. Pas chiche, ce lieu d'addiction et de hasard offrait cinq jeux de casino (poker, craps, roulettes, etc.) ainsi que trois mini-jeux. Coté restauration, trois restaurants, trois bars, une boutique de souvenirs et quelques petites surprises étaient distillées pour le chalant. Cerise sur le cocktail, ce jeu offrait la possibilité de jouer en ligne, j'ignore si les serveurs étaient bien pleins à l'époque.

Malheureusement, avec une réalisation paresseuse, ce jeu ne fit pas honneur à la notoriété du personnage : le principe ? vous gagnez de l'argent que vous dépensez à la boutique de cadeaux, au restaurant ou au bar, le tout entrecoupé de discussions avec les autres joueurs.

Chaque jeu de casino (poker, craps, roulette, machines à sous, blackjack) manque de profondeur et de détails. Le poker, par exemple, n’offre que cinq versions pour un joueur et des options de jeu très limitées. Les adversaires sur lesquels vous jouez sont sélectionnés de manière aléatoire et ne peuvent pas être configurés en fonction du style de jeu et les machines à sous sont assez classiques, et ne diffèrent entre elles que graphiquement (leurs options ne changent pas d'une machine à l'autre)

Sauvé un instant par les mode onlines, Pick-Up Master, Funny Comedy Club et Say What?!, ces jeux ne pourront être pratiqué qu'avec d'autres joueurs, ce qui s'avère difficile 20 ans après la sortie du titre...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous