Le papa de Leisure Suit Larry se fait entuber par Activision

Monde de merde... Quand Al Lowe décide de vendre sur eBay les codes sources de ses propres jeux, Activision, qui n'est même pas en possession des droits sur Leisure Suit Larry, décide pour autant de faire interdire la vente, au cas où...

La maisonnée a beau être endormie en cette heure tardive, il m'est quasiment impossible d'étouffer le cri d'indignation qui me remonte des tripes. Au risque de réveiller femme, enfant et voisins, je pousse tout de même le râle révolté de l'homme épris de justice : "zut, flûte, caca boudin", mais pourquoi le jeu vidéo est-il parcouru d'ondes aussi négatives ?!

On croit rêver (ou cauchemarder, c'est selon..) : Al Lowe, qui n'est autre que le créateur des Leisure Suit Larry, avait récemment lancé des enchères sur eBay destinées à vendre le code source des deux premiers jeux Leisure Suit Larry. Malheureusement, ceux qui se préparaient à perdre beaucoup d'argent pour obtenir ce vénérable morceau d'histoire devront se résoudre à laisser la place à Activision...

Selon Britton Mathews qui s'exprimait il y a quelques jours sur le groupe Facebook dédié à Sierra, Al Lowe aurait reçu une lettre d'Activision demandant d'abandonner les deux ventes aux enchères tout en admettant ne pas posséder les droits d'auteur sur Leisure Suit Larry. La raison invoquée ? le code source que vend M. Lowe, pourrait potentiellement contenir du code partagé pour Police Quest et Space Quest d'autres jeux dont Activision possède les droits.

Bon prince, le prudent Al Lowe s'est plié à l'impérieuse requête d'Activision, supprimant ainsi les enchères qui avaient atteint un montant conséquent, sans pour autant permettre de couvrir d'éventuels frais d'avocats... Au delà d'une dimension juridique qui ne peut que nous échapper, on pourra en revanche se prononcer sur l'aspect purement humain de la chose, et qui nous afflige ce soir...

Alors, si vous sentez comme moi une irrépressible nausée vous envahir, le sac à vomi se trouve juste ici. Une fois plein à rabord, envoyez le à Activision Blizzard France 102 Rue Victor Hugo 92300 Levallois Perret qui se fera une joie de faire suivre aux personnes concernées à Santa Monica

Et une fois cet acte Ô combien civique exécuté, allez donc témoigner votre sympathie pour Al Lowe. Aujourd’hui âgé de 72 ans,  le créateur de la série diffuse d'ailleurs librement ses jeux en abandonware sur son site web !

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous