Nintendo inflige de lourdes sanctions aux chaines Youtube qui partagent ses musiques

L'éditeur japonais se distingue actuellement par une vague répressive qui vise des personnes partageant la musique Nintendo via YouTube

Si nous vous parlons régulièrement des interdictions qui frappent des fangames ou des jeux puisant dans le lore Nintendo, sachez que BigN vous regardera aussi d'un mauvais oeil si vous vous aventurez à partager les musiques de ses franchises. 

C'est le cas aujourd'hui puisque Nintendo a une fois de plus visé des chaînes YouTube diffusant des soundtracks de ses jeux. Les retraits ont commencé il y a plus de deux ans maintenant. En mai 2019, la société avait poursuivi la chaîne YouTube BrawlBRSTMS3 qui proposait toutes les bandes sonores officielles de la série Super Smash Bros. En décembre 2020, ce fut au tour des OST de The Legend of Zelda: Ocarina of Time, Super Mario 64 et Mario Kart Wii, ce qui provoqua à l'époque sur les réseaux sociaux une tempête de protestations.

Certes, Nintendo ne peut être critiqué sur le plan du droit. Mais son habituel manque de transparence, et l'absence d'alternative proposée aux fans pour écouter leurs morceaux préférés a tendance à crisper même les plus fervents. En effet, une grande partie de la musique qui est supprimée de YouTube n'est toujours pas diffusable sur des services comme Spotify et il est toujours décevant que la société ne souhaite pas travailler avec les fans ou sa communauté de joueurs pour leur offrir plus une quelconque manière de profiter des grandes musiques des anciens titres Nintendo. Voilà même ce qui peut inciter les gens à pirater plutôt que d'acheter les OST...

En une journée, GilvaSunner a reçu plus de 1 300 demandes de retrait de la part de Nintendo concernant les bandes originales de Legend of Zelda: A Link to the Past, Twilight Princess et Skyward Sword, ainsi que Super Smash Bros, Yoshi's Island, Super Mario Land, Luigi's Mansion pour ne citer qu'eux

En dressant la liste de jeux visés, ce dernier reconnaît bien le droit de Nintendo à émettre de telles demandes légales, mais il ne manque pas d'observer que les vidéos ne sont pas monétisées...

  • The Legend of Zelda: A Link to the Past
  • The Legend of Zelda: Twilight Princess
  • The Legend of Zelda: Skyward Sword
  • Super Smash Bros Melee
  • Super Smash Bros Brawl
  • Yoshi’s Island
  • Super Mario Land
  • Super Mario Galaxy
  • Super Mario World
  • New Super Mario Bros
  • Mario & Luigi: Dream Team
  • Mario 3D World
  • Luigi’s Mansion
  • Mario & Luigi: Bowser’s Inside Story
  • Kid Icarus Uprising
  • Kirby’s Dream Land

Pour ma part, j'ignore à ce stade si le fait d'avoir cité le nom de Nintendo à de nombreuses reprises dans cet article m'expose à de quelconques représailles...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous