Elite Dangerous explose ses objectifs !

Elite Dangerous, le remake d'Elite, ce space opera mythique datant de plus de vingt ans s'ajoute à la liste des projets excitants qui se concrétisent !

LE JEU

Prévu pour sortir au cours du premier trimestre 2014, Elite Dangerous sur PC s'annonce comme un mélange des deux premiers Elites (Elite en 1987 et Frontier : Elite II en 1993) Il s'agit d'un univers ouvert dans lequel vous êtes libre de vos mouvements, libre d’aller où vous voulez. 

Elite Dangerous reprendra les principes du jeu original, en proposant de partir à la conquête de la galaxie, armé de son petit vaisseau et de quelques crédits, dans le but de fonder un empire marchand. 

L’univers est infini, vous êtes seul maître à bord de votre vaisseau et naviguez de planète en planète.
Vous pouvez commercer dans des zones de libre échange sécurisées par les gouvernements galactiques, jouer l'aventurier dans des zones peuplées de pirates ou encore être vous-même un pirate de l'espace. 

 
- Intro de Frontier Elite sur Amiga -

DE LA NOSTALGIE ET DES NOUVEAUTES

Elite Dangerous a tout pour être alléchant. Son action se situe 50 ans après Frontier : First Encounters, autour de l'année 3300.

"Nous créons quelque chose de nouveau mais cela ne veut pas dire qu'il ne peut pas avoir un brin de nostalgie". La race insecte guerrière des Thargoids va certainement faire son retour.

Vous avez la possibilité de visiter plusieurs galaxies comptant chacune plus d'une centaine de planètes. le jeu sera capable de générer une Voie Lactée comptant quelques 100 milliards d'étoiles voir même des trous noirs. Notre système solaire sera représenté et notre bonne vieille Terre également.

Par contre, il ne sera apparemment pas possible d'atterrir sur les planètes dans la version initiale de la partie. « Cela viendra », promet Braben
"L'une des choses que j'ai toujours pensé est:. Si vous faites quelque chose que vous avez à le faire bien, ou il vaut mieux ne pas le faire du tout Nous ferons atterrir sur les planètes, mais pas à la première version du jeu."
.
Les touristes devront donc attendre un patch avant de pouvoir sortir leur tongues spatiales et prendre des photos des sites remarquables de Jupiter.

En terme de gameplay, les combats rapprochés s'annoncent nerveux et s'inspireront du premier Elite. Le principal apport de ce remake sera bien entendu un aspect collaboratif poussés (rien ne vous empêchera de demander l'escorte d'amis par exemple pour assurer la sécurité de votre cargaison...)

UN CAMPAGNE KICKSTARTER MODELE

Voilà plus d'une décennie que les fans attendaient quelque chose de nouveau concernant la franchise mythique Elite. Cela fait 4 ans que David Braben, le papa de Elite, avait officialisé Elite IV lors d'une conférence donnée par l'équipe de Frontier (on annonçait à l'époque une sortie sur Xbox 360 et PS3).

L'objectif de la campagne Kickstarter était très ambitieux. le pari de David Braben et Frontier Developments était de réunir 1.250.000£.

A un peu plus d'une journée de la fin de la collecte, près de 1.300.000£ avaient été récoltés, et à la fin de la campagne, 1.578.316£ (soit 126% de l'objectif pour 25681 contributeurs !) furent comptabilisés, validant ainsi les stretch goals qui étaient notamment une version Mac du jeu et l'ajout de dix vaisseaux jouables qui viendront renforcer la flotte déjà prévue.

Il va sans dire que nous allons suivre le développement de ce projet de très près, de la même façon que nous militons pour quelques remakes de qualité (sachant que pour nous il faut que ceux-ci soient réalisés par leurs créateurs eux mêmes) comme Captain Blood Legacy

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeu 27 juin 2013 Oh Canada ! ses équipes de hockey, ses deux mètres de neige au printemps, son Terrence et son Philipp, son Ryan Gosling... et maintenant, son Kickstarter ! Car oui, voilà ça y est, la plate-forme...
Mer 16 janvier 2013 T'as pas cent balles ? La GCW-Zero est une console open-source destiné à émuler de nombreuses anciennes consoles. Faire du neuf avec du vieux c'est l'objectif de ce projet qui peine à mobiliser...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous