Donkey Kong Country est un bon jeu mais...

Alors que nous nous apprêtions à répondre un 'y a pas de mais !' laconique et un tantinet arrogant, notre ami Bruno Rocca a pointé le bout de son nez avec une vidéo dont il a le secret. Partant du principe que les jeux plébiscités sont souvent réellement les meilleurs, il détricote néanmoins avec soin et non sans un certain plaisir coquin les nombreuses tares des hits. Et avec Donkey Kong Country, il y a de quoi tirer pas mal de fil !

Cher Bruno Rocca, tes vidéos ont toujours sur nous les vertus pénétrantes de la crème de jour. Elles nourissent les pores de notre peau de vieux retrogamers que nous sommes. Nous nous retrouvons plus adoucis, et nos certitudes jadis inflexibles tièdissent.

Car oui Donkey Kong Country reste un bon jeu et l'on pourra toujours le lancer à l'ignorant comme une manette à la gueule de notre adversaire d'un soir sur Tekken (celui qui prend Gon à chaque tour !).

Mais ce sera toujours avec la petite voix rapide de monsieur Rocca dans la tête, lui qui nous aura montré la voie lactée de sa clairvoyance : character design, finition des sprites, level design... c'est vrai, Donkey Kong Country emprunte aux bouses vidéo-ludiques pas mal d'idées...

Et quand il en profite pour réhabiliter le temps d'une seconde le très injustement traité Robocod, on a envie de lui dire :

fonces mon petit gars ! ne t'arrêtes pas ! et fais nous pêter cet hélico de l'ennui avec le lance roquette de ton humour !

 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous