Un mod Donkey Kong Country pour Doom - on va pas un peu loin là ?

Grâce aux possibilités étendues de GZDoom/Skulltag, une pléiade de modifications a été apportée au jeu Doom depuis des lustres. Mais si vous avez pu jadis découvrir le jeu en mode brutal, que diriez aujourd'hui de mettre un peu de bananes dans le jeu Doom ? Cela tombe bien puisqu'un mod Donkey Kong Country fait en ce moment beaucoup parler de lui.

Doom reste et restera un jeu phare du genre fps. Sa notoriété n'a d'ailleurs rien perdu de sa superbe et de nombreux petits malins s'amusent encore beaucoup à bidouiller le jeu d'ID Software, jusqu'à le rendre parfois méconnaissable...

La réinterprétation de l'oeuvre d'ID Software

Certains ont fait plusieurs fois le tour de Doom, ont même joué à toutes les versions du jeu et ont erré tant et tant dans les salles désertes et les entrailles de l'enfer qu'ils aspirent sans doute à un peu de changement. 

C'est raison pour laquelle Doom est devenu la coqueluche des moddeurs et compte un nombre invraisemblable, soit de conversions totales (X-Men ou Golden Eye), soit de mods créés par les fans en mal de dépaysement. En effet, le moteur de Doom permet aux moddeurs de se livrer à une totale réinterprétation de l'oeuvre d'ID Software avec une telle facilité que l'on  a bien du mal à les dénombrer depuis que le studio a rendu public son code source en 1997.

Missions personnalisées, modification des sprites ennemis, changement total du type de jeu... ce sont les possibilités offertes par les outils GZDoom et Skulltag qui permirent par exemple de créer une version "brutale" du FPS plus rapide, plus intense et beaucoup plus gore.

Vous avez dit bizarre ?

Mais aujourd'hui, un certain DooMero vient de repousser les limites déontologiques du jeu. Après avoir contribué à un mod Resident Evil 4 qui vous permettait de jouer au jeu à la 3ème personne, ce moddeur de talent a décidé de se lâcher totalement.

Comment l'idée de créer un mod Donkey Kong Country pour GZDoom a t'elle germé dans son cerveau ? Peut être ne le saurons nous jamais. Toujours est-il qu'il a réussi à importer les caractéristiques du gameplay du jeu Super Nintendo dans le moteur de Doom utilisant GZDoom, nous apportant du même coup une des modifications les plus WTF qui soit. Pas vraiment jouable, ni très belle, cette version n'est là que pour témoigner d'un savoir-faire. Donc, je vous en prie, ne vous énervez pas dans les commentaires.

On ne peut que rester perplexe (et impressionné) devant un tel résultat et on ne peut qu'applaudir le bonhomme à tout rompre en se demandant "mais pourquoi ?"

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous