Inspirit Expo 2015 - découverte de Carlos Matias

Gros plan et interview de Carlos Matias qui sera à l'affiche de l'événement Inspirit Expo 2015, une exposition d'arts graphiques autour de jeu vidéo. Propos recueillis par Jibé.

Carlos Matias, qui es-tu et que fais-tu ?

« Qui es-tu ? »... là, tu me cherches dans mon coté obscure et métaphysique ! Je ne suis, comme tous les autres, qu’une infime poussière d’univers. Je ne suis qu’un grain de riz avarié de le bol du temps, qui essai tant bien que mal de satisfaire son insatiable besoin de comprendre ce que l’ont est, et ce que l’ont fou dans cette aberration planétaire. Durant très longtemps, quand on me demandait ce que je fais, sous-entendu « dans la vie pour manger », je ne savais pas quoi répondre.... aujourd’hui je dirais que je suis un penseur créatif. Pour être plus terre à terre, la catégorie dans laquelle je rentre le mieux, c’est sans doute celle des motion designer.

Le retrogaming est la plus belle facette de cette capacité de création dont l’homme sait faire preuve (surtout au regards des capacités limités des ordis et consoles dites « retro »).

Peux-tu nous présenter ton exposition ? Depuis combien de temps travailles-tu dessus ?

Ces images que je vais présenter sont ma vision iconique et iconoclaste des jouets d’une certaine génération. La génération des ados des années 80. Ces jouets, consoles et ordinateurs, n’étaient pas de simples jouets, c’était d’immenses terrains de jeux, d’exploration, d’expression. Cette expo présente certaines consoles et ordinateurs qui on permis à toute une génération (que l’on qualifiait déjà de geek à l’époque) de s’exprimer et d’être créatif. Faire des images comme on en a jamais vu de ces machines est une façon de rendre hommage à la fois aux machine elles-même, à leur créateurs, mais surtout à cette période où tout était possible.

D’où vient cet intérêt pour les vieilles consoles et l’univers du retrogaming en général ?

Mon intérêt n’est pas centré sur le retrogaming, ça n’est qu’une facette de ma fascination pour ce que l’humain est capable créer en écrivant un certain nombre de règles simples dans un programme informatique. Dans les années 80, quelques lignes de programme permettaient de créer un univers complet avec ses propres lois : tantôt réalistes, tantôt fantaisistes. On demandait aussi à cette époque une participation très active au joueur, qui devait lui aussi faire appel à son imagination pour compléter cet univers et l’admettre en temps que tel.

Quelle est la masse technico-affective de cette engin ? La réponse se trouve dans la machine elle-même, dans ces propriétés physiques, mais également dans son histoire

Le retrogaming est la plus belle facette de cette capacité de création dont l’homme sait faire preuve (surtout au regards des capacités limités des ordis et consoles dites « retro »). On remarque d’ailleurs que ce goût pour les jeux simples et très créatifs est de retour. aujourd’hui on les qualifies de jeux « Indie », du mot indépendant, qui est le maitre mot en fait : L’indépendance vis-a-vis des Majors permet la créativité. Les Majors veulent du retour sur investissement. Que le joueur passe un bon moment est tout a fait secondaire pour elles.

Lire la suite de l'interview >

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mer 20 novembre 2013 A l'occasion des Journées Mondiales du Jeu Vidéo, venez tester le meilleur des jeux vidéo indépendants français, et ayez la chance de rencontrer les créateurs qui, à la nuit tombée...
Lun 18 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de Yllya
Ven 15 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de Thorn
Jeu 14 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de...
Jeu 14 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de Paka
Mar 12 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de Mouk
Ven 8 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de Madd
Jeu 7 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de...
Mer 6 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de...
Lun 4 novembre 2013 Régulièrement, et jusqu'à la date fatidique du 23 Novembre, retrouvez une série de portraits des auteurs qui participent à la première Inspirit Expo. Faisons aujourd'hui la connaissance de Jul
Jeu 31 octobre 2013 Rencontre avec Jean-Baptiste Pollien, alias Jibé, graphiste et illustrateur lyonnais. Co-organisateur de l'exposition Inspirit avec Gamespirit, l'auteur de Basse Def nous raconte la genèse du...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous