Inspirit Expo 2015 - découverte de Carlos Matias dernière partie

Dernière partie de l'interview de Carlos Matias qui sera à l'affiche de l'événement Inspirit Expo 2015, une exposition d'arts graphiques autour de jeu vidéo. Propos recueillis par Jibé.

Qu’est-ce qu’un design réussi, pour une console de jeu ? Quelle design de machine te touche le plus ?

Il n’y a pas d’absolu dans le design des consoles. Certaines sont belles, mais si les jeux sont nuls ou que le confort de la manette n’est pas pas à la hauteur, ont aura vite un mauvais souvenir et on associera ce mauvais souvenir à la console elle-même : on ne pourra plus la voir comme une belle console... Franchement, il n’y a rien de plus moche qu’une NES, mais les sensations que l’on ressent à se prendre pour Mario nous font nous rappeller longtemps que ce rectangle gris/beige à été bon pour nous, et d’un coup il devient beau.

en terme de design, je suis plus inspiré par la musique que par les arts visuels

Les bases du design d’une console sont simple à mon avis : solide, confortable (manette), le moins de place possible, silencieux, sans oublier l’alimentation qui se doit d’être à l’intérieur. Peu importe la forme et les détails, si ces conditions remplies et que les jeux sont bon : c’est réussi, l’Histoire fera le reste. Une mention particulière tout de même pour la Neo Geo dont les formes nous mettent tout de suite au défit avec ses grosses cartouches et sa grosse manette : elle nous dit « seras-tu à la hauteur ? ».

D’une manière générale, quelles sont tes influences artistiques, en matière de design, de graphisme ou d’illustration ? As-tu des maitres à penser ?

D’une manière générale, je n’ai aucune influence concrète. Je n’ai aucune espèce d’envie de refaire ce que les autres ont déjà fait. J’ai juste un penchant bizarre pour les images algorithmiques : écrire quelques lignes de code sur un ordi pour voir apparaitre et s’animer une image dont on pressent l’équilibre sans comprendre pourquoi, c’est ça mon trip. D’ailleurs en terme de design, je suis plus inspiré par la musique que par les arts visuels. Ce qui ne m’empèche pas d’aimer voir ce que font les autres, j’y passe beaucoup de temps qui servira à ne pas faire comme eux ;).

Si j’ai un maître à penser ? En terme de design, oui, il y en a un : Oscar Niemeyer. Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares de sont vrai nom. Un nom chargé d’histoire. C’est à mon avis le seul designer qui savait allier formes, couleurs et humanité. Il « voyait » bien au-delà de ce qui lui était commandé en répondant à des questions existentielles sans même que personne ne puisse formuler ses questions. Si je commence à parler de lui, je ne m’arrete pas... alors question suivante SVP !

Si tu devais designer une console, à quoi ressemblerait-elle ?

Oh ! Ce serai un cube ou un monolithe (comme dans 2001 : Odyssée de l’Espace). Dans l’informatique, tout n’est que rigeur, il ne faut pas de détails inutiles ou de formes « bio ». Si possible, pas de grilles de ventillation, le moins de connecteurs possible, une seule LED pas trop forte juste pour savoir si la machine est allumée. Sony a presque réussi sont coup avec la PS4, mais cette machine est un enfer à démonter ! Pour le reste, c’est du fonctionnel, il faut absolument qu’entre le moment où on allume la machine et que la partie démarre, il y ai moins de 5 secondes.

Quelle suite souhaiterais-tu donner à cette exposition ?

Je souhaite travailler sur la mise en image de certaines machines plus ou moins rares, du coté informatique brute, qui ont silencieusement révolutionné le monde actuel. Je pense par exemple à l’HP85 (avec lequel on ne jouait pas), ou la série de machine PDP. En tout cas, je ne vais pas m’arrêter là.

Un dernier mot ?

À quelle heure on mange ?

à découvrir aussi

l'actualité #retrogaming ne s'arrête pas là

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous