Au coeur de Retroarch, DOSBox Pure modernise l'émulation de jeux DOS

Si DOSBox Pure empreinte le code source original de DOSBox, cette évolution de l'émulateur de jeux DOS passe le cap de la modernité. Le logiciel gratuit propose aujourd'hui une gamme d'outils et une ergonomie que beaucoup appelaient de leurs voeux, à condition de l'installer au coeur de Retroarch.

Même si j'ignore les chiffres exacts, j'imagine que 80% de l'audience de Rom Game connait DOSBox, soit pour l'utiliser régulièrement, soit via GOG qui propose des jeux via cet émulateur (la dernière édition de Moonstone en est la preuve, au grand dam des fans de la version Amiga)

Si vous faites partie des 20 autres pourcents, sachez que cet émulateur MS-DOS open-source est la référence depuis le 31 janvier 2002, car malgré son austérité et l'absence de mise à jour récente (la dernière datant de juin 2019), il fait très bien ce qu'on lui demande, à condition toutefois d'avoir un certain goût pour les réglages : jouer à des jeux MS-DOS classiques des années 1980 et 1990 sur un PC Windows, Mac ou Linux moderne.

C'est là qu'intervient Bernhard Schelling avec DOSBox Pure. sa nouvelle version de l'émulateur qui est arrivé en toute fin d'année 2020.

Dans une vidéo,  le développeur Bernhard Shelling nous indique que DOSBox Pure s'est mis à la page des fonctionnalités modernes que le joueur lambda attend en matière d'émulation... plus besoin d'avoir un diplôme d'ingénieur pour lancer Wing Commander !

DOSBox Pure, a new fork of DOSBox built for RetroArch/Libretro aiming for simplicity and ease of use, has been released for public testing.

Désormais, l'émulateur pourra supporter les manettes modernes, mais aussi l'émulation claviers/souris et le support de SoundFonts pour les fichiers MIDI. Outre la gestion save states, le programme pourra offrir un menu de démarrage personnalisable pour chaque titre. Enfin, il permettra de lancer un jeu directement depuis son archive ZIP, ce qui est un véritable bénéfice pour l'utilisateur.

Attention toutefois, contrairement à ce que l'on aurait pu croire, DOSBox Pure n'est pas une application autonome. L'émulateur s'exécute via l'interface RetroArch. Entendez par là que DOSBox Pure ne pourra pas être lancé directement et qu'il est donc inutile de vous lancer tête baissée sur le dépôt Github si vous n'avez pas au préalable installé le frontend de Libreto...

De toutes façons, si vous avez vécu les années MS-DOS, exécuter DOSBox ne vous a jamais fait peur et vous avez bien sûr assez de patience pour paramètrer un frontend comme D-Fend Reloaded. Et puis, si vous avez lu notre article consacré à ExoDOS, vous savez que vous pouvez tout à fait avoir une interface avec un pack de Total Dos Collection...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

AIDEZ NOUS !