Japan Expo Paris renonce à son édition 2021

Mauvaise nouvelle prévisible pour les amoureux de la culture japonaise, Japan Expo, le 1er festival européen du genre reporte sa 21ème édition à l'été 2022

À l'heure de la longue litanie des annulations de festivals, les conditions actuelles, sans surprise, ne permettent pas d'envisager cette édition de Japan Expo initialement prévue du 15 au 18 juillet 2021.

Déjà annulée en 2020 pour les tristes raisons que l'on connait, l'organisation d'un festival tel que Japan Expo, 3e salon de France, est portée par une équipe de 20 personnes salariées à plein temps et 450 saisonniers qui travaillent sur la programmation des 16 scènes du festival, préparent la venue des 72 artistes, la logistique des 900 stands et l'accueil des 3650 accrédités, des 5000 exposants et des 250 000 visiteurs. C'est une orchestration complexe et une coordination subtile qui s'élabore sur la durée.

Les dernières annonces du Japon concernant l'accueil des Jeux Olympiques et les fermetures des frontières hors Union Européenne sont une partie des conditions qui rendent impossible la tenue du festival cette année.

Célébration culturelle et populaire, Japan Expo est un festival de partage et de passion

Au-delà des problématiques économiques, les organisateurs ne veulent pas proposer une expérience dégradée qui irait à l'encontre de l'esprit de Japan Expo. À vouloir maintenir le festival, mais en réduisant le nombre de visiteurs accueillis, en vous demandant de rester à bonne distance les uns des autres et en évitant tout contact, l'âme du festival en serait étiolée.

De lourdes conséquences sur le festival,  et notamment économiques

Japan Expo est un festival indépendant qui doit s'autofinancer d'une année sur l'autre avec une obligation de résultats. Depuis sa création, et c'est une volonté, il ne perçoit aucun fonds public.

Derrière le festival, c'est une société, Sefa Event, qui a la chance d'avoir un certain nombre d'aides de l'Etat (activité partielle et fonds de solidarité) et qui a pu trouver la trésorerie qui lui manquait au travers d'un Prêt Garanti par l'Etat.

Même si les frais de l'entreprise ont été considérablement réduits, ces aides ne leur permettent pas de les couvrir totalement. Ces frais ont englouti l'épargne et chaque mois, le reste à charge grignote un peu plus l'argent du Prêt. Prêt qu'il faudra évidemment rembourser une fois la crise passée, voire avant au vu des courriers que les organisateurs reçoivent déjà en nombre...

À ce jour, l'entreprise n'a plus d'activité depuis la fin de Japan Expo Sud en mars 2020, une mise en sommeil qui ne signifie pas inactivité.

Japan Expo reviendra dans une édition qui saura combler ces deux années d'absence et de frustration. Reste que les employés, les artistes, les associations, les prestataires, les exposants, les partenaires, les saisonniers, ... tous ces gens qui donnent vie à Japan Expo chaque année attendent, et se précarisent de façon inquiétante...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

AIDEZ NOUS !