Abandonware France - 13 ans au compteur

Voilà 13 années qu'Abandonware France fête son anniversaire chaque 28 juin. Cette année encore, toute l'équipe aura à coeur de célébrer dignement l'événement et, avec la maturité qui est la leur, de se souvenir des nombreux bonheurs et multiples embûches qui jalonèrent l'aventure. Rome, Facebook et les pyramides d'Egypte ne se sont pas faits en 1 jour et Abandonware France non plus ! A l'heure où Fred, Torus, Cold Hand, RyF et Wokie achètent le Banga pour demain, petit retour sur les étapes charnières d'un site qui est la référence aujourd'hui

Avant de rassembler une forte communauté autour d'eux, les membres fondateurs d'Abandonware France ont connu bien des déboires et des satisfactions. La noble motivation de l'équipe était et restera de sortir de l'oubli ces vieux jeux tant chéris et de proposer aux plus jeunes ou à ceux qui seraient passés à côté à l'époque de leur sortie, de les découvrir.

Du coté de Rom Game, votre serviteur souhaite témoigner sa plus vive admiration pour ce site. C'est la raison pour laquelle je vous propose en quelques dates de revivre cette aventure du net, cette aventure humaine digne de respect.

2000 - création de Lost Treasures

Fred, Torus, Cold Hand, RyF et Wokie unissent leurs efforts, et  créent à eux 5 Lost Treasures Fr. Le site d'abandonware ouvre le 28 juin 2000, et c'est l'un des plus gros de l'époque, avec une cinquantaine de jeux, des articles de Tilt. Le design du site type parchemin, qui reste encore aujourd'hui la marque de fabrique d'Abandonware France, est créé par RyF au mois de juillet de la même année. C'est en août que Lost Treasures Fr se dote du nom de domaine que nous connaissons aujourd'hui : www.abandonware-fr.com.

Abandonware France

2001 - grosse année

Le 28 janvier 2001, le rythme s'accélère. Le site, à l'origine statique, grossit de plus en plus et nécessite d'être programmé en PHP. Wokie se charge de créer une nouvelle interface automatisée. Le 28 juin 2001, LTF se professionnalise et bénéficie désormais d'une interface, un système de recherche, un nouveau nom de domaine : www.abandonware-france.org et un hébergeur professionnel : Online.fr.

Le site commence sérieusement à faire parler de lui : en Février, LTF est élu Site du Jour chez Francité, et en mars, le magazine Le Point fait un article sur l'abandonware, participe à un dossier avec Clubic, et figure dans SVM. Cerise sur le gâteau, Yahoo nomme LTF Site Multimédia de l'année 2001.

2001 verra aussi le rapprochement des deux sites Freeoldies et LTF, via le forum.

L'abandonware consiste à proposer en libre téléchargement d'anciens jeux qui ne sont plus disponibles dans le commerce à ce jour, et ce, depuis longtemps, et dont le service après-vente a été lui aussi abandonné

Mais 2 autres événements marquants auront lieu cette année là : en Septembre, via le canal Oldiz, l'ensemble des webmasters de sites d'abandonware francophone discutent autour d'une définition commune du terme Abandonware.

2002 - militantisme

Alors que LTF s'offre son premier serveur dédié, que Freeoldies et LTF fusionnent pour ne faire plus qu'un, le site s'engage et milite aux cotés de Gilles Ermia, jeune auteur, souhaite voir ses romans tirés de jeux vidéo édités. Pour cela, une pétition est lancée, pétition qui deviendra 2 ans plus tard un site internet à part en entière.

Précurseurs, à la manière de MO5.com, les fondateurs de LTF créent une association pour la sauvegarde du patrimoine vidéo ludique (www.oldon.org) et le 15 novembre, la Bibliothèque Nationale de France organise une journée d'étude autour de la sauvegarde du jeu vidéo. LTF est invité et RyF intervient.

2005 - gros biscotos

Abandonware Vidéos nait et LTF améliore son module de recherche et propose des nouveautés de taille. Désormais, des ISO sont disponibles, grâce à l'augmentation de la bande passante et du stockage sur 3 serveurs.

Park

2006 - la crise, les difficultés, la fatigue...

Cette année, la mort a trainé ses guêtres autour du site. L'équipe se scinde et LTF se sépare d'Abandonware Vidéos, Magazines et Définition.

Coup de tonnerre, suite à un problème technique le site ferme pendant plus de 5 mois interminables. Au mois de Novembre, alors que le site est prêt à être relancé dans sa nouvelle formule, les serveurs sont hackés.

Dès lors se pose explicitement la question de continuer l'aventure. Heureusement, bon nombre de soutiens motivent l'équipe à redémarrer.

Seulement, la nouvelle mouture du site ne fait pas vraiment l'unanimité dans l'équipe qui décide alors d'en repousser la mise en ligne.

2007 - Deus ex machina

Sans crier garre, Abandonware déboule et le buzz se fait. 2 mois de travail son nécessaires pour tout remettre en place et ajouter de nouvelles fonctionnalités, des facilités de navigations, de nouveaux jeux grâce à leurs membres qui mettent la main à la pâte pour ajouter commentaires, astuces, mettre en place les crédits.

Sans trahir de secret, sachez qu'Abandonware France fêtera ça ce soir à minuit. L'année dernière, à l'occasion de son douzième anniversaire, Hoagie, avec l'aide de Lord Seb et Godcedric, avaient construit un parc d'attractions sous Minecraft sur le thème des jeux PC de 1983 à 1997. Cette année, selon un des fondateurs, "cela sera sobre"

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lun 22 juin 2015 Lancé à l'occasion de la fête de la musique par les petits génies d'Abandonware France, Biiper vous propose plus de 13000 morceaux en streaming, classés par albums, compositeurs et éditeurs....
Lun 16 décembre 2013 Pour mener à bien sa mission, que dis-je ! son sacerdoce, Abandonware France compte sur l'aide de la communauté du retrogaming pour apporter son savoir faire. Si vous souhaitez intégrer l'armée...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous