Episode VI - Lankhor.net : retour il y a 20 ans

DERNIER EPISODE - On ne peut pas fêter les 20 ans de Lankhor.net sans faire un bond dans le temps sur les débuts de l'Internet grand public et ses aspects techniques. À une époque où les autoroutes de l’information traversaient des contrées semi-désertiques, les internautes auront survécu aux offres intégrales de Wanadoo, au mois gratuit AOL, à l’internet illimité OneTel, à l’internet gratuit le jour chez Tiscali mais aussi à l’accès sans péage de France Explorer. Retour sur cette époque avec Frédéric LETELLIER, webmaster de Lankhor.net.

ASV ?

20 ans, Homme, Paris 😊

Quelle vitesse recommandes-tu pour mon modem RTC afin de mieux apprécier ton site web ? Ton site est-il optimisé pour le haut débit (ADSL / Câble) ou le très haut débit (Fibre Optique) ?

L’avantage de mon site est que, comme il a été fait à la main, il est ultra léger et les pages s’affichent rapidement. A mes débuts, j’avais un modem 28.8 kbps et je ne supportais pas les pages lourdes qui mettaient du temps à s’afficher. C’est la raison pour laquelle, j’ai toujours gardé à l’esprit que mon site puisse être vu même avec une petite connexion Internet.

Ton site web est resté dans le style des années 90 (on adore) mais est-ce volontaire ?

Oui, c’est volontaire. Je n’ai pas les capacités pour développer moi-même un site mais je pourrais sans problème refaire le site avec un CMS comme Wordpress. Cependant, je préfère garder le style un peu rétro.

Juin 1996 - Naissance du site "The X Web". Au départ, le site ne contient que quelques pages consacrées à la série X-Files

Quel était ta configuration d’accès Internet à l’époque et ton fournisseur d’accès ?

J’avais un modem USRobotics 28.8 kbps qui en pratique me permettait de me connecter à 33 kbps. Dès que j’ai pu, je suis passé à une connexion haut débit (j’avais pris un abonnement câble).

Avec quelles technologies as-tu développé le site web ?

Le HTML et le PHP + MySQL

Quel était ta machine de travail pour lancer le site web ?

J’ai développé le site sur mon ordinateur personnel qui était un PC. Le serveur qui faisait tourner le site était une machine Linux.

Où était hébergé ton site web ?

Mon site a eu plusieurs hébergeurs gratuits (Mygale, Free.fr, etc.) et mon premier hébergeur payant a été Infomaniak en 2005. Je suis ensuite relativement vite passé chez OVH qui proposait des serveurs dédiés à des tarifs très intéressants.

Comment a évolué l’hébergement du site ces 20 années passées ?

Chez Infomaniak, j’avais un hébergement mutualisé et j’avais des outils d’administration en ligne. Chez OVH, il s’agissait d’un serveur dédié et j’ai dû apprendre à le configurer par moi-même. De temps en temps, je change de serveur dédié pour prendre le modèle supérieur.

As-tu eu des difficultés pour obtenir ou conserver le nom de domaine Lankhor.net ?

Non, aucune difficulté.

Le site web occupe-t-il beaucoup d’espace disque ?

Le site occupe 5, 2 Go.

L’hébergement a-t-il un coût ?

Cela représente environ 50 €/mois (noms de domaine + location serveur). Cependant, il faut bien comprendre que ce serveur ne me sert pas que pour Lankhor.net et donc, même si je fermais ce dernier, je conserverais mon actuel hébergement.

As-tu été confronté à des actes malveillants sur ton site ?

Le serveur est parfois victime d’attaques mais je pense qu’il s’agit d’attaques aléatoires sur IP.

J’avais également beaucoup de spam sur le livre d’or, les commentaires, …, c’est ce qui m’a motivé à laisser tomber tous ces moyens car cela me prenait trop de temps à gérer. J’ai uniquement conservé le forum.

As-tu des contraintes avec des technologies obsolètes pour maintenir le site ?

La toute première version du site a été faite en HTML puis assez rapidement je suis passé au PHP 3. A chaque fois que je mets à jour le PHP (le site est à présent en PHP 7), je suis contraint de modifier le code pour remplacer les fonctions obsolètes.

Quand j’ai fait mon site, il n’existait pas encore de systèmes de gestion de contenu comme Wordpress pour aider ceux qui, comme moi, faisaient leur site eux-mêmes. On trouvait des scripts PHP clés en main (je téléchargeais notamment sur phpscripts-fr.net). Sauf qu’aujourd’hui, plus personne ne développe un gros site lui-même et donc les sites de scripts PHP ont fermé. Cela m’a contraint au fil des années à supprimer ces scripts car ils étaient trop complexes à maintenir.

Eté 2006, lankhor.net est en interface 3 avant de passer en interface 4

Comment gères–tu ton référencement sur les moteurs de recherche Voila, Lycos et Altavista? Est-ce facile ?

Grâce à ta question, j’ai découvert que Lycos existait toujours ! J Je me souviens qu’à l’époque j’avais fait des demandes de référencement mais je ne me suis jamais trop pris la tête.

J’ai toujours beaucoup de difficultés à retrouver sur ton site les informations sur le jeu Formula 1 (la version sous licence FIA de Vroom). Pourquoi ne pas le présenter comme un jeu à part entière ?

J’ai assez peu d’informations sur ce jeu et j’ai donc préféré le traiter comme Vroom.

Tu ne réponds plus sur MSN Messenger ?

Non, je ne m’en sers plus. Pour me contacter en direct, le mieux est Skype, Facebook ou Twitter.

Ton ICQ est-il toujours dispo ?

Mon identifiant ICQ existe toujours mais je ne m’en sers plus.

Est-il possible de discuter de Lankhor sur un salon Caramail ou via IRC?

Je connaissais les salons Caramail mais je ne crois pas m’en être déjà servis. En revanche, j’ai passé de très longues nuits à discuter via IRC. A l’époque, c’était pour discuter avec un groupe de fans de la série X-Files (Aux Frontières du Réel).

Aujourd'hui la mode est à l’instantané sur les réseaux sociaux. Il existe beaucoup de groupes d’entraide sur le rétro gaming. Penses-tu que ces groupes ont un avenir pour la postérité ?

Je suis inscrit à des groupes rétro sur Facebook et je vois régulièrement des publications intéressantes. Autant sur l’instantané, c’est bien, autant je trouve cela galère pour l’avenir. Pour prendre un exemple, j’avais souvenir d’une information qui avait été postée environ 1 an auparavant et j’ai été incapable de la retrouver. Dans le cadre d’un forum, je pense que j’aurais très facilement retrouvé cette information car les outils de recherche sont plus performants (on peut indiquer la date, des mots clés, la rubrique où effectuer la recherche, etc.).

Sur ton site web, il n’est pas possible de lire les news d’il y a + de 10 ans, est-ce le bug de l’an 2010 ?

Non, ce n’est pas un bug, c’est juste que j’avais demandé d’afficher uniquement les 100 derniers news. Je viens d’ajouter une option pour voir la totalité des publications.

Cela m’a permis de me souvenir que le Lankhor.net avait été hébergé pendant quelques temps sur BabelOueb !

As-tu d’autres sites internet ?

Oui, j’en ai plusieurs :

  • Abandonware.org qui héberge le forum
  • Abandonware-definition.org qui donne une définition de l’Abandonware
  • Abandonware-videos.org qui permet de revoir d’anciennes émissions (j’ai abandonné ce site car il me prenait trop de temps et il n’était plus compétitif par rapport à Youtube)
  • Abandonware-magazines.org qui propose un large choix de revues informatiques anciennes

J’ai également d’autres sites mais ils sont beaucoup plus sérieux et sans lien avec le rétro.

As-tu un conseil ou un secret technique pour pérenniser un site web ?

Pour qu’un site internet perdure, je pense qu’il faut le faire par passion et ne pas voir trop grand sinon le site va être difficile à gérer. Quand un site occupe trop de temps à son responsable, il y a le risque qu’il finisse par laisser tomber.

Le fait de réaliser le site par passion est également très important. Je connais des gens qui avaient conçu leur site avec pour principale motivation d’être connus. Sauf que 6 mois après la création du site, il y avait relativement peu de visiteurs et cela a eu pour effet de les décourager.

J’en profite pour indiquer que comme je conçois mes sites à des fins personnelles, j’ai fait le choix de volontairement exclure tout dispositif de comptage de visiteurs !

Y a-t-il des protections ou des sauvegardes de ton site web, des bases de données ou des médias en cas de piratage / défiguration ?

Je réalise (une fois par mois) la sauvegarde de mes sites Internet. J'ai donc une sauvegarde avec les fichiers et la base de données. Ces sauvegardes m'ont plusieurs fois été utiles car j'ai eu à 2 reprises une panne de disque dur, ce qui m'a contraint à tout réinstaller.

Est-il possible pour toi de restaurer le site à une date plus ancienne ?

La quasi-totalité du contenu de Lankhor.net se trouve sur la base de données. Comme je conserve mes sauvegardes cela signifie que, si je le voulais, je pourrais remettre de manière assez simple le site dans pratiquement le même état qu'il était 10 ans plus tôt.

Penses–tu que Lankhor.net survivra à son créateur dans une centaine d’années ?

Je m'intéresse assez fortement à tout ce qui touche à la préservation (Jeu-vidéo, ouvrages, sites Internet, etc.) et cela est plus compliqué que ce que beaucoup de personnes s'imaginent. Je peux donc dire avec une assez grande certitude que Lankhor.net n'existera plus dans 100 ans.

Ce que j'envisagerai éventuellement, c'est de faire une capture vidéo dans laquelle, je visiterai l'intégralité du site Lankhor.net.

Cette vidéo pourra ensuite être mise sur un site tel que YouTube. Le site en lui-même n'existera plus dans 100 ans mais il se peut qu'il reste des traces qui permettront de savoir à quoi il ressemblait.

Es-tu nostalgique de l’Internet de la fin des années 90 ?

J'ai eu mon premier accès à Internet en 1996 et j'ai tout de suite été conquis.

J'ai commencé avec un modem 28.8k et donc, c'était incroyable lent ! C'était une époque où les opérateurs Internet distribuaient en masse des CD avec des mois d'abonnement gratuits, mais dans mon cas, le plus gros de la facture Internet provenait de ma facture France Telecom ! Je me souviens que pour réduire la facture téléphonique, je me connectais relativement tard, ce qui permettait également de ne pas bloquer le téléphone durant les périodes où des gens étaient susceptibles d'appeler. Quelques temps plus tard, j'ai pris un abonnement "haut débit" par câble (l'ADSL n'était pas encore commercialisée en France) mais c'était également bien galère car j'étais limité à 120 Mo d'upload par mois (heureusement, cette limite a fini par sauter) ! J'ai aussi le souvenir qu'Internet était majoritairement en anglais, ce qui était un problème pour moi car j'étais très mauvais en anglais (je le suis heureusement un peu moins aujourd'hui). 

Je garde tout de même un bon souvenir de sites web amateurs qui étaient écrits en HTML et qui étaient décorés avec de nombreux GIF animés. A l'époque, j'avais tendance à avoir une fenêtre IRC pour discuter la nuit, et j'avais en parallèle Netscape qui me servait à aller doucement sur les sites Internet qui m'intéressaient.

Grâce à ces limitations techniques, j'ai pu rencontrer des personnes avec qui je suis parfois toujours amis. En effet, pour discuter longuement avec quelqu'un ou faire des échanges, il était parfois plus simple de se rencontrer physiquement.

Comme je passe beaucoup de temps sur mon ordinateur et sur Internet, j'ai toujours fait les investissements nécessaires pour être correctement équipé et avoir une bonne connexion Internet.

A la fin des années 90, les fournisseurs d'accès internet distribuaient en masse des kits de connexion sous forme de CD-ROM (Photo : Yvan DOYEUX)

Que penses-tu de l’évolution du web depuis les années 90 ?

Grâce aux progrès techniques (ADSL, fibre optique, etc.), c'est beaucoup plus agréable de profiter aujourd'hui d'Internet. Ces progrès techniques ont permis l'apparition de nouveaux services innovants comme YouTube.

Très clairement, je préfère Internet aujourd'hui à ce qu'il était dans les années 90. Cependant, je garde tout de même une petite nostalgie liée au fait qu'Internet était moins commercial à l’époque. Il était possible de naviguer sur Internet sans avoir un bloqueur de publicité. On était également moins pisté (il y a 30 minutes, j'étais sur un site marchand, puis en allant sur un autre site, j'ai eu une bannière de publicité pour un produit que j'avais précédemment regardé).  J'ai également l'impression qu'il y avait plus de forums et que de nombreux petits sites ont fait le choix d'abandonner les forums au profit des discussions sur des réseaux sociaux. Aujourd’hui, j'ai aussi le sentiment que certains sites ont tendance à adopter une ergonomie davantage pensée pour les smartphones/tablettes que pour les ordinateurs de bureau.

Un autre aspect très positif avec le web d'aujourd'hui, c'est que tous les navigateurs respectent globalement bien les normes. Dans le temps, on pouvait arriver sur un site s'affichant mal et de constater qu'il avait mis un logo "site web optimisé pour le navigateur X", et il fallait donc aller sur son site web avec le bon navigateur pour que le site s'affiche correctement

Dans les années 90, de nombreux experts faisaient des prédictions assez enthousiastes sur les immenses possibilités d'Internet dans le futur, mais plus de 20 ans plus tard, je trouve qu'Internet a effectivement apporté de grands progrès, mais c'est aussi une source d'inquiétudes (spams, vol de données, achats frauduleux, cyber harcèlement, etc.). Pour prendre un simple exemple pour montrer cette inquiétude, c'est que des personnes font le choix de mettre un scotch devant leur webcam de crainte qu'elle se fasse pirater.

Comme tout le monde, j'ai été confiné pendant quelques semaines en mars/avril et j'étais bien content d'être en 2020. Si la pandémie s'était produite en 1996, je ne vois pas comment il aurait été possible de mettre en place du télétravail, ainsi que de l'enseignement à distance.

THE END

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mer 28 août 2019 Si la campagne Kickstarter pour le remake de Maupiti Island n'a malheureusement pas pu atteindre l'objectif souhaité, Cup of Game souhaite poursuivre le projet. Le studio annonce d'ailleurs sur...
Mar 29 septembre 2015 Bien que retiré de la sphère parisienne du jeu vidéo depuis la fin des années 80, Dominique Sablons restera dans nos coeurs comme le graphiste des jeux Lankhor. Vroom, Le Manoir de Mortevielle ou...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous