Agony remake - le retour du hibou !

Une vidéo dévoile aujourd'hui ce que sera peut être un jour le remake d'Agony grâce à Unreal Engine 4. Initié par Ozan Temelli, ce fan made n'a rien d'officiel mais démontre déjà beaucoup de coeur. Notamment celui de reproduire toute l'émotion qui fût la notre en 1992.

C'est Eric Cubizolle, auteur de La Bible Amiga chez Pix'n Love et créateur du jeu de société Space Race qui s'en est fait l'écho le premier, et à sa manière : c'est à dire avec autant d'enthousiasme que d'optimisme. Force est d'ailleurs de constater que cette première vidéo du remake d'Agony fait plaisir à voir et qu'elle peut occasionner beaucoup d'envie, à défaut d'un planning de fabrication complet.

Après Shadow of the Beast sur PlayStation 4, c'est au tour d'Agony de bénéficier d'un lifting catalysé par les nouvelles technologies.

Il faut dire qu'Agony était jusqu'à aujourd'hui bien au chaud dans l'armoire à souvenir de nos greniers et qu'à part quelques hommages graphiques et musicaux, rien ne laissait présager le retour du shoot them up développé par Art & Magic et édité par Psygnosis en 1992 sur Amiga.

Mais aujourd'hui, il semblerait que l'esprit d'Acanthopsis soit de retour et qu'Alestes doive reprendre sa forme de hibou pour livrer combat contre Mentor...

Seulement, il faudra beaucoup plus qu'une vidéo pour essayer d'atteindre un jour la même réputation que le titre original. Il faut dire qu'à l'époque, sa réalisation grandiose et poétique frappa bien des esprits et s'inscrivait dans la même veine qu'un Shadow of the Beast, dont le remake récent laissa une impression mitigée. Et comme pour ce dernier, un remake d'Agony, même non-officiel et purement amateur, suscitera beaucoup d'attentes et de commentaires plus ou moins bienveillants.

Mise à jour : Une démo est disponible via ce lien

Loins des classiques et métallurgiques R-Type ou Gradius, les graphismes d'Agony doivent beaucoup à Yves Grolet, et à son utilisation des modes Halfbrite et Dual Playfield de l'Amiga. Ce dernier apporta d'ailleurs un tel soin à la réalisation (jusque dans les intermèdes), qu'il faudra encore beaucoup de travail à Ozan Temelli pour rendre l'hommage à la hauteur d'Agony.

Mais si l'on considère les qualités techniques et graphiques de la vidéo dévoilée il y a quelques jours, on se rend déjà vite compte que Ozan possède déjà le potentiel nécessaire pour relever ce grand défis. En regardant de plus près aussi, on se rend compte que le bonhomme saura sans doute s'entourer de collaborateurs tout aussi passionnés que lui. Il suffit en effet de regarder la liste des remixes utilisés où figure justement un titre d'Eric Cubizolle :) 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous