La profanation du cimetière d'Atari à Alamogordo

Les camions qui auraient déversé leur cargaison de jeux Atari invendus ont laissé derrière eux les traces d'une des premières rumeurs du jeu vidéo. La décharge de la ville d’Alamogordo, où seraient enfouies des milliers de cartouches sera prochainement fouillée. Est-ce la fin de la légende du cimetière Atari ?

L’existence du "Cimetière Atari" est une légende persistante et populaire parmi les aficionados de jeux vidéo. Il se pourrait que celle-ci prenne bientôt fin. En effet, la ville d’Alamogordo a autorisé la société canadienne de production de films Fuel Industries à fouiller l’endroit supposé où seraient enfouies ces cartouches et à réaliser un documentaire sur le sujet.

PENDANT CE TEMPS, A ALAMOGORDO...

La ville américaine d’Alamogordo dans l’État du Nouveau-Mexique est un petit coin sympa pour vos vacances. Situé à l'est du désert de White Sands, à mi-chemin entre Albuquerque et El Paso, ce décors à la Breaking Bad, où Le 16 juillet 1945, le premier essai nucléaire de l'histoire eût lieu, dans le désert Jornada del Muerto,  est devenu un lieu touristique et une source de revenus pour Alamogordo.

À ce tableau bucolique, il faudra compter sur l'ancienne décharge d'Alamogordo. Probablement située au large de First Street près de la route Charlie T. Lee Memorial,  ce no man’s land est un paysage de vieilles fleurs desséchées et de vieilles toilettes déversées illégalement. Ne vous y trompez pas, ce no-man's land peu ragoutant revêt un tout autre intérêt. 

Susie Galea, le maire de Alamogordo, ne s’y est d’ailleurs pas trompé

"J'espère que plus de gens se renseigneront sur Alamogordo grâce à cette opportunité"

LÉGENDE D'AUTOMNE

1983. Atari a connu une année qui a été bien pire que prévu, en grande partie parce qu'elle avait tout misé sur deux jeux,  la version console de salon de Pac-Man et un jeu basé sur le film à succès, ET l'extra-terrestre. Cette profusion de mauvais titres inondant le marché furent presque tous retournés invendus. (voir notre article à ce sujet)
 

ET Atari 2600

Avec ses entrepôts bourrés à craquer de produits tellement détestés que les détaillants pouvaient à peine les donner, Atari n'a pas eu d'autre choix que de détruire le stock indésirable. En septembre de la même année, l’éditeur de jeux Atari, coincé avec ces millions de jeux, aurait alors opté pour les enterrer et les aurait enfouis dans la décharge municipale d'Alamogordo, aujourd'hui désaffectée. 

SOUS LE BÉTON, LES JEUX

Le journal local Alamogordo Daily News, rapporte d’ailleurs dans une série d'articles qu'entre dix et vingt semi-remorques, chargés de cartons Atari, comprenant des cartouches et des systèmes provenant d'une réserve d'Atari à El Paso, ont été déchargés et leur contenu enterré dans un terrain de décharge au sein de la ville dès septembre 1983

Le groupe Wintergreen a réalisé un clip sur ce thème en partant à la recherche de ce trésor

Ce serait donc des millions de cartouches de jeux E.T. the Extra-Terrestrial,  Pac-Man et de consoles provenant de son entrepôt d’El Paso, même si la description exacte de ce qui est enterré n’est pas connue.

Le nombre exact de camions ayant déchargé n'est pas connu. Les officiels locaux du BFI l'ont estimé à 10. Néanmoins, les porte-paroles de la compagnie à Houston ont dit qu'il était plus proche de 20 ; les responsables de la ville disent qu'il y en a en fait eu 14 (Alamogordo Daily News)

Il plane également sur cette information que les jeux ont été rendus inutilisables et enfouis sous le béton, qu’avec des rouleaux compresseurs, l’ensemble ait été broyé, et que le tout ait été scellé dans un sarcophage. En effet, un grand nombre de personnes ont commencé à rechercher les restes enterré. Il était alors question d'éviter le pillage et des blessures dûes à des matières dangereuses qui auraient pu nuire aux chercheurs de trésors en herbe.

Seulement, pour les détracteurs, Atari ne pouvait pas avoir déversé son produit invendu dans les quantités décrites.

JOE LEWANDOWSKI ALIAS GORGES PROFONDES

La plupart des personnes impliquées dans le déversement massif de ces jeux est  aujourd’hui décédée ce qui n’apaise en rien l'imagination débordante des personnes  obnubilées par cette étrange histoire et par une tendance conspirationniste innée. Les camions qui auraient déversé leur cargaison ont laissé derrière eux les traces de la naissance de l'une des premières rumeurs du jeu vidéo.

Seulement, Joe Lewandowski, qui dirigeait une entreprise de gestion des déchets dans les années 1980, affirme savoir exactement où l’enfouissement a eu lieu et qu’il était présent à la décharge en Septembre de l'année 1983 pour voir les premiers camions arriver. Il prétend qu'il a même repéré ce qui était dans le camion. 

Ce sont des cartouches réelles de jeux, dont E.T l’extraterrestre, a déclaré M. Lewandowski.

Celui-ci affirme avoir voulu conter cette histoire il y a des années auprès de plus d’une chaîne du câble, mais sans avoir jamais pu être diffusé.

Des voleurs auraient également prétendument détourné l'une des cargaisons. Au début des années 1980, la législation en matière de rejet des ordures et de fonctionnement des décharges était beaucoup moins stricte qu’aujourd’hui.  Selon Joe Lewandowski, c’est la raison pour laquelle des jeunes de la région ont profité de la sécurité laxiste de la décharge et que les magasins locaux ont été assaillis de personnes apportant des caisses remplis de jeux et d’électronique volées à revendre.

Pac Man 1983

FUEL INDUSTRIES UN NOUVEL ACTEUR

Au trentième anniversaire de cet enfouissement présumé, personne n'a encore fait de tentative sérieuse pour déterrer le contenu du site. Jusqu'à maintenant.

La commission de la ville a approuvé mardi 28 mai au soir un contrat qui permettra à la compagnie de film Fuel Industries de fouiller le site et de réaliser un documentaire autour de la légende d’Alamogordo.

Selon le contrat, Fuel Industries dispose d'un accès à la décharge pour les six prochains mois, une durée nécessaire pour l’excavation du contenu étant sous du béton. 

Malheureusement, ces chasseurs nostalgiques de jeux vidéo qui visiteront la décharge seront sans doute cruellement déçus. Les propriétaires de la compagnie ayant sans aucun doute écrasé les cartouches avec un rouleau compresseur.

Rappelez-vous, des projets de films similaires ont accouché d’avortons.  On peut par exemple se souvenir du journaliste Geraldo Rivera qui avait voulu percer le mystère et les coffres-forts d'Al Capone en  1986, dans un documentaire spectaculaire de deux heures qui n’avait révélé qu’un peu de terre et quelques vieilles bouteilles.

Pour terminer,  plaçons cet article anodin sous le signe des Aventuriers de l'Arche Perdue en paraphrasant Sallah :

« ET  Si elle est là, à Alamogordo, alors c'est une chose que l'homme ne devrait pas réveiller. La mort a toujours entouré ce mystère. Ce n'est pas de cette terre »

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mar 19 mars 2019 Derrière sa plastique irréprochable, l'Atari VCS est un grand point d'interrogation. Et ce n'est pas l'énième report de sa sortie qui rassurera ceux qui ont pré-commandé la machine, même si...
Ven 7 décembre 2018 On rembobine jusqu’aux années 70 dans ce nouvel épisode dédié à l’Atari 2600. Ouep, c’est pas de la première fraîcheur, et pourtant, vous verrez que cette console a quand même posé...
Lun 4 septembre 2017 Non content d'avoir teasé son AtariBox il y a quelques semaines, Atari semble bien décidé à faire encore vibrer la fibre nostalgique avec l'annonce de 2 autres consoles qui seront réalisées en...
Mar 20 juin 2017 L'annonce a de quoi surprendre ! Alors que la Jaguar, dernière console Atari, est sortie il y a plus de 20 ans, ces derniers nous prépareraient une nouvelle console.
Sam 5 avril 2014 Retrovision est un séducteur qui prend un malin plaisir à vous prendre par la main et vous mener dans le lupanar vidéo-ludique, vous déniaisant en vous procurant un plaisir coupable. Au menu de...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous