Pinball Dreams en mode Frenzy sur Amstrad CPC !

Comme le héros chauve-souris, le collectif Batman Group travaille dans l'ombre... mais un Bat-signal aperçu sur Twitter annonce que le portage de Pinball Dreams en est à ses derniers réglages, prêt à faire tilter l'Amstrad CPC...

Les amateurs de CPC sont actuellement comme à la veille du bal de fin d'année. Ne sachant pas quel costume/robe revêtir pour l'occasion, ils/elles s'excitent dans leur coin en tentant d'éprouver par l'imagination la force d'une étreinte fantasmée et idéalisée... Oui, depuis le temps que l'on bave sur de simples photos des tables Steel Wheel, Beat Box, Nightmare et Ignition, il est grand temps pour le collectif Batman Group de sortir le portage tant attendu de Pinball Dreams sur la machine d'Amstrad.

à lire aussi : La version Amstrad CPC de Pinball Dreams s'annonce fantastique - la machine en avait donc sous le pied !

Bonnes nouvelle les amis, le développement de la version Amstrad de Pinball Dreams entre dans sa phase finale ! Nous sommes dans la phase de test pour que l'expérience de jeu ressemble davantage à celle de l'Amiga 500. Nous vous demandons un peu de patience

à lire aussi : Pinball Dreams sur Amstrad CPC dévoile tous ses flippers !

Justement, il semble que nous soyons tous sur le point d'être délivrés de cette interminable attente. La libération viendra sans doute de Twitter où Batman Group annonce que le projet est dans la dernière ligne droite. On ingore à ce jour la distance qui nous sépare de la ligne d'arrivée, mais on croit les développeurs quand ils nous disent vouloir offrir au CPC un résultat à la hauteur de l'original (la démo poussait déjà la machine au delà des capacités qu'on lui connaissait)

Pour rappel,  les développeurs utilisent leur propre utilitaire,  Perfect Pix, qui permet d'outre passer allègrement les 16 couleurs disponibles pour afficher des images beaucoup plus proches du rendu de l'Amiga. L'Amstrad CPC bénéficie alors, avec 3 modes vidéo étendus d'images (jusqu'à 384x272 pixels et 307 couleurs, divisés en couleur 0 + jusqu'à 34 palettes de 9 couleurs par ligne), d'une qualité inhabituelle sur une machine 8 bits

La formation espagnole (déjà bien connue dans le milieu des demomakers) a d'ailleurs assez bien prouvé son savoir-faire par le passé pour que l'on soit tout à fair confiant à l'idée jouer du lance-billes soit à Noël, soit en début d'année prochaine... et si vous ne me croyez pas, je vous invite à tester la preview disponible sur cette page...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous