Blazing Chrome - fin des préliminaires, place à l'orgasme !

Oui, Blazing Chrome est bien le fils spirituel de Contra que l'on attendait depuis si longtemps. Après autant de préliminaires, d'annonces et de trailer, nous voilà rassurés et l'on peut même affirmer d'ores et déjà que le jeu de JoyMasher sera l'un des titres néo rétro de l'année. Certains lui reprocheront de trop coller à son modèle ou d'avoir une durée de vie limitée, ils ne pourront en revanche que reconnaître ses qualités graphiques et un gameplay aux petits oignons !

Pendant les vacances, tandis que votre serviteur baillait aux corneilles devant son cocktail multi-fruits, l'actualité retrogaming et néo-rétro fit tout le contraire. Le rythme des sorties accèlera considérablement, au point même de nous faire regretter d'avoir pris un repos aussi mérité que nécessaire.

Ainsi, le très attendu Blazing Chrome profita de notre inattention pour débouler le 11 juillet dernier sur PC et consoles (Steam et Gog, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch), lui qui fut longtemps attendu pour le début de l’année. Il faut dire que le label français The Arcade Crew souhaitait apporter un soin tout particulier à la sortie de ce run and gun inspiré de Contra et que le studio brésilien JoyMasher (créateurs d’Odallus et Oniken) peaufine depuis si longtemps déjà...

Dans Blazing Chrome, les machines dirigent le monde et les quelques humains survivants sont au bord de l’extermination totale, manquant de puissance pour affronter leurs maîtres de métal et de circuits. En compagnie de votre meilleur ami, administrez une raclée à vos ennemis métalliques 

Profitant de l'engouement général, le jeu dévoilait une vidéo en guise de présentation de deux nouveaux personnages, Suhaila et Raijin, respectivement cyborg et ninja. Niveau prise en main, les amoureux de Contra seront comblés par un gameplay résolument old-school bien que modernisé : tirez en courant, arrêtez-vous pour mieux viser, combattez au corps à corps, pilotez un robot de combat ou une moto... les fans auront aussi sans doute envie de demander du rab' aux développeurs tant la durée de vie est courte.

En effet, une fois les pattern des boss appris par coeur, le jeu est plus facile qu'un Contra, et si la difficulté est souvent au rendez-vous, le joueur pourra opter pour un mode facile avec un nombre de vies et de continues illimité. Heureusement, le jeu a pour lui une très bonne replay value et beaucoup relanceront le titre très inspiré du Hardcorps de la SEGA Mega Drive une fois terminé.

Au menu des nouveautés, les développeurs ont d'ores et déjà annoncé quelques mises à jour intéressantes. Ainsi, si Blazing Chrome propose actuellement la coopération locale sur Nintendo Switch JoyMasher a annoncé sur Twitter qu’il envisageait d’ajouter la coopération en ligne, sans pour autant donner de date. Quoi qu'il en soit, la vie du jeu ne s'est pas arrêtée à sa sortie, la récente mise à jour Steam est là pour prouver que les développeurs souhaitent continuer à apporter du contenu tout frais.

Oui, ce Blazing Chrome est bien ce fils spirituel de Contra que nous attendions. Le jeu a de quoi nous faire détourner durablement le regard du très inquiètant Contra: Rogue Corps que Konami souhaite nous faire avaler le 26 septembre prochain sur Switch, PS4, Xbox One et PC mais il nous incitera aussi à nous jeter peut-être sur la Contra Anniversary Collection qui rassemble l’intégralité des épisodes de la série...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Dim 21 octobre 2018 Depuis un an maintenant, le freesbee est revenu à la mode sur console. Entre portage et futur second épisode, il sera possible de patienter avec cette OST qui sent bon le sable chaud et les années...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous