Iron Meat - le garçon boucher du run and gun

Au rayon charcuterie du genre run and gun, il se peut qu'Iron Meat soit une noble tranche. Et malgré sa tronche d'abats, on sent que tout cela peut s'avérer assez savoureux... Allons ! Ne prenez pas votre mine dégoutée, je sais que vous adorez ce genre de promenade !

À défaut de se montrer originaux, les run and gun plus ou moins inspirés de Contra ou Turrican qui nous sont proposés depuis quelques années mettent le plus souvent le paquet sur les effets pyrotechniques et n'hésitent pas à recourir à la surenchère d'explosions pour nous séduire.

Nous, trop bébêtes et de toutes façons beaucoup trop aveuglés par notre soif de violence, nous cédons volontiers, pourvu que l'apparence soit là.

C'est justement le cas du jeu Iron Meat, un titre qui nous fait le même coup que Blazing Chrome, Valfaris ou encore Boom Blaster.

La démo que nous propose de chausser son développeur Ivan Valeryevich Suvorov a d'ores et déjà fait son petit effet sur Steam et itch.io : visuellement, la profusion de déflagrations a durablement imprimé notre rétine qui demande à voir les 8 niveaux de la version définitive du jeu

Et si j'ajoute à cela les musiques de Darkman007 dignes du HellFest,  Iron Meat est bien la grande lessiveuse dans laquelle tout amateur du genre aura envie de plonger dès que sa sortie sera annoncée via les canaux habituels.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous