L'émulateur Wii U Cemu sort une version 2.0, devient open source et s'ouvre à Linux !

Cemu, l'émulateur de Nintendo Wii U pour PC arrive dans une version 2.0 expérimentale qui a l'immense avantage de passer le projet en open-source et de le rendre disponible sous Linux ! D'autres avancées sont à prévoir, ce que je vous propose de découvrir dans cet article

Depuis quelques temps, CEMU s'était fait discret dans l'actualité des émulateurs. Il faut dire que le développeur principal (Exzap aidé par Peter Gov) le réalise quasi seul depuis des années et a pu manquer de ressource par moment. C'est la raison pour laquelle le projet devient open source, une révolution annoncée de longue date qui motivera sans doute la communauté (plus de 250 000 téléchargements effectués chaque mois) à participer à son développement.

Au sujet de Linux, il faudra le compiler à partir de la source. Il n'y a qu'un package Ubuntu pour le moment, mais le développeur se penche sur AppImage et Flatpak pour le rendre plus accessible. Cemu devrait donc bien fonctionner sous Linux, si l'on excepte quelques problèmes persistants autour de l'interface utilisateur.

Pour rappel, CEMU est le second émulateur de Wii U à être disponible au public et le premier à émuler des jeux commerciaux. Il sait décrypter les images Wii U qui utilisent le format Wud mais également les fichiers RPS ou RPL. Sa résolution peu aller en interne jusqu’à 1920×1080 selon les jeux (et au delà avec des packs graphiques). Le DRC (GamePad), le contrôleur Pro et le contrôleur classique sont émulés ainsi que les wiimotes et les entrées du clavier + contrôleurs USB. Cette version n’est compatible que pour les Windows x64 (à partir de Windows 7) avec une carte graphique gérant OpenGL 4.1 (ou supérieur) ou Vulkan et il faudra posséder 4 à 8 Go de mémoire vive (Ram) pour le faire fonctionner.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous