| | |

Hack - le kernel de la Nintendo Switch n'aura pas tenu longtemps !

Après s'être bien occupé de la Wii U et de la 3DS, le développeur Derrek aurait percé le secret de la Nintendo Switch en accédant au Kernel, le noyau de son système d'exploitation. Si la communauté homebrew est encore loin d'avoir la main mise sur le système, on peut dire qu'un premier pas significatif vient d'être fait.

publié dans Matériel par 4188 lectures

Hack - le kernel de la Nintendo Switch n

Souvenez-vous. En mars 2017, soit presque simultanément à la sortie de sa nouvelle console, Nintendo faisait entrer la Switch dans le programme Bug Bounty, un système de rémunération pour les utilisateurs qui font part des failles de la console. Forcément, Nintendo indiquait par la même occasion qu'elle est largement hackable (lire l'article)

Justement, Derrek, un développeur bien connu de la scène du hack pour son travail sur la Wii U et la 3DS s'est fendu d'un laconique "We got the kernel" sur son profil twitter.


à découvrir aussi

Space Race - le Trivial Pursuit du retrogamer est sorti !

Voilà un O.V.N.I dans la petite galaxie du retrogaming, voire même dans l'immense univers du jeu vidéo. La version finale du quiz retrogaming Space Race vient en effet d'être officialisée. Et pour ceux qui ne connaissent pas ce Trivial Pursuit du retrogaming, petit rappel et grand bravo à Eric Cubizolle et Hakim Louati ! Lire la news


Pour info, le terme anglais kernel définit le noyau de système d'exploitation, soit la partie fondamentale de certains systèmes d'exploitation. Celle-ci gère par exemple les ressources de la console et permet aux différents composants, matériels et logiciels de communiquer entre eux.

Avoir un accès à ce kernel signifie donc avoir mis un pied dans le temple sacré : bien qu'il soit encore trop tôt pour imaginer exécuter du code non signé, ou rêver d'un débridage pour les homebrews,  la communauté qui s'intéresse au sujet s'apprète à vivre des instants passionnants jusqu'à, pourquoi pas, pouvoir un jour déverrouiller l'ensemble du système et permettre d'exécuter des logiciels maison...

Mais il se peut que de son coté, Nintendo s'apprête également à sortir un nouveau firmware qui remettra les pendules à l'heure...

Après la récente découverte de Flog, l'émulateur NES caché dans le firmware de la console, l'oscultation clinique des Joy-Cons, et les tentatives de hack via son navigateur, la Nintendo Switch ne cesse donc d'être reluquée dans tous les sens et livre ses secrets avec beaucoup plus de facilité qu'une PS4 par exemple. Plutoo, une autre figure dans le domaine, ajoute même que l'OS de la Switch est très semblable à celui de la 3DS, sous-entendant que cela pourrait aller assez vite...

pour aller + loin...

comments powered by Disqus