Fête des pères - Jeux Vidéo - je suis ton père

Fête des pères oblige, célébrons aujourd'hui les papas dans les jeux vidéo, et force est de constater qu'ils y sont légion. Du papa bonheur Cosby Show au papa Vader de la guerre des étoiles, les papounets sont le plus souvent au cinéma et dans les médias soit des super héros, soit des boulets. Malheureusement pour eux, dans le jeu vidéo, c'est plutôt la même chose, quand ce n'est pas pire.

Après un article qui vous offrait généreusement des bonnes idées trash pour la fête de mères, nous avons voulu mettre en avant le rôle du père dans le jeu vidéo, que ce soit ingame ou outgame....

En effet, dans le jeu vidéo, papa est assez misérablement représenté. Quand il ne contrarie pas les plans de sa progéniture, il est le plus souvent tué dès le premier niveau, et sert de prétexte à la vengeance de nos personnages. Homer Simpson, Don Corleone, Darth Vader – ils sont tous présents dans les jeux vidéo. En revanche, leur paternité défaillante provient des films et séries dont ils sont tirés. Qu’en est-il des autres personnages ?

L’absent

Tout comme les mères, les pères sont souvent tués tôt afin d'inciter le héros à quitter la maison et venger cher papa (et maman) et le reste de leur village détruit. Parfois le papa fait preuve de courage et se sacrifie pour son enfant. Pankraz le père du héros de Dragon Quest V se sacrifie par exemple pour sauver le héros lors d’une attaque de monstres mais ne peut l’empêcher d'être vendu comme esclave.

Parfois, papa n’est pas là, il a disparut, comme le papounet de Lara Croft qui est parti rechercher son épouse disparue elle aussi.

L’autre, le fou, c’est le père de Gau dans FF6 qui considère son enfant démoniaque et l’abandonne sur le Veldt. Celui-ci le rend responsable de la mort de sa mère en couche et semble avoir définitivement avoir perdu l’esprit.

Le collant

Cependant, il y a des papas qui collent aux basques de leurs enfants. Quand ils le font, ils sont généralement des personnages de soutien jouables ou ils se présentent dans des flashbacks et des hallucinations. Mais parfois papa est là pour traumatiser le héros.

Papo

A ma mère, mes frères et mes sœurs grâce à qui j’ai survécu au monstre qui habitait mon père “

Tels sont les mots qui ouvrent Papo & Yo lorsque l’on y découvre le héros, Quico, utilisant son imaginaire pour fuir la réalité à laquelle il doit faire face. Dans ce monde où il est enfin libre, il devra cependant cohabiter avec un gigantesque monstre tantôt paisible, tantôt violent. Ce jeu parle de l’enfance de son créateur, confronté à l’alcoolisme de son père et définit le rapport très conflictuel qui unit l’enfant à son parent instable. Spontanément toujours ramené vers le monstre, ce père qu’il ne peut cesser d’aimer malgré sa violence, Quico va chercher à tout prix un moyen de le guérir en partant en quête d’un chaman

Jecht, le père de Tidus dans Final Fantasy X est quant à lui un alcoolique qui insulte son fils pour l'endurcir. Au lieu de cela, il finit par l’aliéner et le rendre dépendant à son autoritarisme…

L’antagonique

Nous n’énumérerons pas ici l’ensemble des figures paternelles présentent dans les série de jeux de combats Soulcalibur, Dead or Alive ou autre Tekken, où le père est le plus souvent un « pousse au combat » et un futur adversaire. Sachez juste que c’est une quasi généralité dans ce genre de jeux.

Dans d’autres cas, même les papas bien intentionnés qui veulent juste protéger leur progéniture finissent généralement par faire le contraire

Dans Resident Evil 2 William Birkin, le père de Sherry consacre tellement de temps à son travail et si peu de temps à ses enfant qu’il devient le dernier boss.

Metal Gear

Dans Metal Gear la mission de Snake est d'assassiner le dictateur du pays de Zanzibar, Big Boss. Snake réussit de nouveau à vaincre celui-ci avec un lance-flammes artisanal. Juste avant de mourir, Big Boss lui apprend qu'il était en réalité son père. Big Boss doit être fier de ses fils clones. L'un d'eux est un fumeur à la chaîne avec une maladie en phase terminale et l'autre continue d'essayer de provoquer un holocauste nucléaire. Il aurait probablement passé plus de temps à les élever au lieu d'essayer de les tuer...

Dans Resident Evil Code Veronica, M. Burnside, le père de Steve considère son fils comme un perdant pleurnichard, vole la Umbrella Corporation et envoie son fils sur une île prison infestée de zombies. Grande classe !

Le nul tout simplement

Dans The Legend of Zelda Ocarina of Time, le roi Zora XVI, le père de la princesse Ruto aime sa fille, mais il est trop gros et paresseux pour aller la sauver quand elle disparaît à l'intérieur d'un monstrueux poisson géant.

Donkey Kong, le père de Donkey Kong Jr préfère passer du temps avec son neveu, Diddy Kong, que son propre fils. Que dire de plus au sujet de sa réputation paternelle ?

Le père IRL

Un père chinois, afin de faire entendre raison à son fils accro aux jeu vidéos a décidé d'embaucher des tueurs à gages virtuels directement au sein de ses jeux préférés. Pour cela il a choisi des joueurs tous meilleurs que Xiao, de manière à tuer ses personnages à chaque fois qu'il se connecte à ses jeux préférés.

Dans la publicité

Auparavant, le père devait sa présence dans les publicités pour donner une légitimité et un crédit au jeu. C’est avant tout à lui, le détenteur du porte monnaie que la publicité était adressée. Un papa qui s’amuse, c’est un papa qui devient le pote de son enfant et se voit valorisé aux yeux de sa progéniture

La plupart du temps papa apparaît dans la pub comme un cheveu sur la soupe, mine incrédule… papa est sensible aux avancées de la technologie !

Souvent, papa est l’empêcheur de s’amuser en rond. Qu’à cela ne tienne ! quelques arguments sauront le faire changer d’avis !

Dans les publicités pour les jeux vidéo, l'image du père est assez malmenée. Infantilisé jusqu'au ridicule, le père est un véritable égoïste qui pique la manette à ses enfants. Parfois même, aucune présence enfantine ne vient empêcher les papas de jouer avec un air soit idiot, soit hystérique.

Disparition – l’enfant prescripteur
Aujourd'hui complètement disparu du champ visuel des commerciaux, le père est maintenant l'enfant gamer qui a grandit. L’enfant devient autonome dans ses choix et ne subit pas les erreurs des parents. Désormais, seul le jeu compte, papa a quitté la focale de la caméra mais restera dans le jeu vidéo…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Dim 26 février 2017 Les jeux de type survival horror ne se sont jamais aussi bien portés. Mais à quoi ressemblaient ils avant que Resident Evil n'en fasse un genre à part entière ?

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous