High Score : L'âge d'or du gaming sur Netflix - la série surprend par sa qualité

Nous avions quelques doutes au sujet de High Score : L'âge d'or du gaming qui sort aujourd'hui sur Netflix. Malgré quelques petites réserves et notre soif d'aller toujours plus en avant dans les détails, la série documentaire s'en sort avec une mention plus qu'honorable.

Bien sûr, ne vous attendez pas à un sujet ultra approfondi comme au sujet de la Gizmondo ou plus récemment du coté de la SEGA Dreamcast. Pour autant, et même si High Score est une série qui "brasse large", nombreux sont ceux à avoir noté sa volonté de proposer autre chose qu'un contenu basique avec des anecdotes déjà connues.

Pour Douglas Alves par exemple, même si la série qui sort aujourd'hui sur Netflix commence assez mal avec un "E.T a détruit l'industrie du jeu vidéo" qui a don de l'énerver, et quelques imprécisions qui le gènent quelque peu, pour lui, "la première partie du documentaire est définitivement d'un bon niveau"

Le Pitch

Retraçant en 6 parties l'histoire des "classiques" du jeu vidéo, High Score est narrée par la voix de notre plombier préféré,  Charles Martinet. Cette série documentaire retrace l'histoire des jeux vidéo, mettant en lumière les idées novatrices qui ont donné vie à ces mondes et personnages. Chacun des six épisodes de plus de quarante minutes a un thème et un sujet distincts; par exemple, le premier épisode est centré sur l'essor et l'effondrement des arcades et l'émergence des consoles de salon à la fin des années 70 et au début des années 80. 

Grâce à leur ingéniosité et leur détermination, des pionniers de l'informatique et artistes visionnaires du monde entier ont créé de toutes pièces les univers de Space Invaders,  Final Fantasy,  Street Fighter II,  Mortal Kombat,  Sonic the Hedgehog,  John Madden Football et d'autres encore. Sans règles ni modes d'emploi, les joueurs comme les créateurs ont dû surmonter les contraintes économiques et la concurrence pour conquérir les esprits les plus récalcitrants.

En termes de structure, se mélangent une chronologie factuelle d'événements et des entretiens plus approfondis et personnels avec des personnalités comme Tomohiro Nishikado, créateur de Space Invaders,  Toru Iwatani, créateur de Pac-Man,  John Kirby, le tristement célèbre avocat de Nintendoou encore Tom Kalinske,  PDG de SEGA of America,  pour n'en citer que quelques-uns.

D'autres épisodes se concentrent sur la montée en puissance de Nintendo et de son système NES, l'histoire d'origine des jeux de rôle, la guerre de console meurtrière entre SEGA et l'ennemi juré de Nintendo, et enfin la montée en puissance des jeux PC tels que DOOM et les débuts d'Internet. époque au milieu des années 90.

Bien sûr,  vous avez regardé comme moi un nombre incalculable de documentaires sur l'histoire des jeux vidéo, et nous nous attendons donc à entendre les mêmes histoires. N'imaginez donc pas tomber sur un contenu aussi fouillé que celui qu'Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon nous proposent dans leur Histoire du Jeu Vidéo en France, encore moins sur une enquête au sujet des problèmes de harcèlement, de crunch ou de rémunération posés par l'industrie que nous connaissons aujourd'hui.

Pour autant, c'est presque contre toute attente que High Score : L'âge d'or du gaming se pose comme une série à voir, oh ! pas sans attendre ! gardez-la au moins sous le coude lorsque l'on sera de nouveau en plein confinement ;)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mar 24 avril 2018 Afin de bénéficier d'un choix de films et de séries ultra large, Netflix US s'avère bien sûr l'idéal. En revanche, lorsque l'on vit en France, impossible d'accéder à cette variante de la...
Mer 22 novembre 2017 La Gizmondo est une machine oubliée qui techniquement aurait pu se faire respecter dans n'importe quelle salle de culturisme des années deux mille. Malheureusement, ce gros outsider qui devait sur...
AIDEZ NOUS !