Piratage - la Nintendo NES Mini n'aura pas tenu longtemps !

Victime de son succès et donc de la spéculation financière la plus féroce, la Nintendo NES Mini a vraiment la vie dure ! Pour couronner le tout, la console vient d'être également hackée, permettant à de petits futés de lancer Ubuntu...

C'est fait ! Les bidouilleurs ne pouvaient pas la laisser tranquille longtemps et la Nintendo Nes Mini n'a donc pas tenu bien longtemps. Il est vrai qu'après avoir créé l'effervescence dans les magasins victimes de pénurie, elle fut rapidement un objet de curiosité, la console ayant déjà été démontée et auscultée dans tous les sens pour voir ce qu'elle avait dans le ventre.

à lire aussi : Nintendo Classic Mini - la Famicom arrivera le 10 novembre au Japon

Justement, un hacker s'est attelé à tirer tout le potentiel de la machine et l'a piratée, permettant ainsi l'exécution d'Ubuntu sur la console, et entrouvrant la porte à d'autres possibilités, comme installer des émulateurs et des roms par exemple...

Publiée en ligne sur Reddit, la technique utilisée par ce pirate nécessite néanmoins une intervention physique sur la mini console : la chirurgie consiste à souder 3 fils sur la carte mère de la machine (vous prendrez soin de ne pas le faire si vous l'avez achetée en retard sur Le Bon Coin à 200€ !). Il faut ensuite connecter la console Nintendo Nes Mini sur un PC en utilisant un convertisseur USB ainsi qu'un adaptateur FTDI232. Miracle ! Les fichiers remplacent alors le boot par un amorçage universel en U-Boot.

à lire aussi : Tout ce que vous vouliez savoir sur la NES Mini sans jamais oser le demander

Pour info, la console boot sur un noyau Linux. Il est donc facile de la démarrer sur une autre distribution du système d'exploitation. Nintendo utilisant un SoC ARM ainsi qu’un émulateur libre, la firme est tenue de diffuser les sources du noyau de la console directement sur son site, ce qui rend la manipulation beaucoup plus facile à concevoir.

D'autres personnes sont également de leur coté en train de trafiquer la machine. Du coté du Japon, c'est la Mini Famicom qui est l'objet de toutes les attentions et il se peut donc qu'il y ait bientôt de nombreuses avancées dans ce domaine.

Les solutions fleuriront bientôt comme des plantes Piranha dans un tuyau... Bien sûr, ceux qui voudront réaliser un média-center se tourneront logiquement vers la solution Raspberry...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Ven 30 décembre 2016 Les spéculateurs s'en frottent déjà les mains... à peine la déferlante NES Mini apaisée, on voit déjà se propager en cette fin d'année la rumeur d'une Super Nintendo Mini. Mais d'où vient...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous