David Bagel - homme orchestre du jeu vidéo

Si vous croisez un jour David Bagel lors d'une convention, agrippez vous bien à sa manche, car vous pourriez bien apprendre beaucoup, mais alors beaucoup de choses ! Expert de Doom et du Commodore 64, ce musicien et organisateur d'événements retrogaming est d'ailleurs un sacré altruiste qui ne se fera pas prier pour partager sa passion !

David Bagel est passionné par Doom, les écrits d’H.P. Lovecraft, le Commodore 64 et la musique électronique (compositeur, DJ et Live Act Techno.EBM). Web-designer de profession et féru d’informatique vintage, c’est après de longues années de recherches et d’accumulation qu’il décide de partager sa passion avec le public en exposant ses collections composées de jeux vidéo, d’ordinateurs et de consoles des années 80 jusqu’à nos jours.

à lire aussi : C64yourself - images au style Commodore 64

Infatigable homme orchestre du jeu vidéo, l'activité impressionnante de David Bagel gravite autour d'une passion forte à laquelle se greffent des compétences qu'il est rare de trouver toutes ensembles chez un seul homme. Vous pourrez d'ailleurs retrouver son exposition en novembre au Salon du Vintage de Bordeaux et au Hero Festival de Marseille. Mais voyons un peu ce qu'il nous réserve :

Jeux vidéos « retro » et expositions jouables

Doom Station

En tant qu'expert de ce véritable monument du patrimoine vidéoludique, David Bagel sillonne la France avec une exposition du "fullset" des boîtes de jeu Doom en version "commerciales" et "shareware" ainsi que des produits dérivés (affiches, romans, guides, film, figurines, jeu de plateau, etc...). Diverses versions de Doom 1, 2 et 3, jouables sur de nombreuses consoles et ordinateurs, ainsi qu'un PC de l'époque pour retrouver l'expérience d'origine, et surtout, une LAN pour 4 joueurs sur des machines modernes avec un gameplay actuel.

à lire aussi : Commodore 64 - A Visual Compendium

Retro FPS Anthology

Avec cette retrospective des FPS de 1991 à 2001, il vous permettra de remonter aux sources du genre pour (re)trouver d’où ils tirent leur essence. Pour ce faire, rien de mieux que de pouvoir jouer à tout un panel de FPS : 15 jeux, de 1991 à 2001, une décennie de jeu de « tir à la première personne ». De Wolfentein 3D et son prédécesseur Catacomb 3-D, au célèbre Doom et Return to Castle Wolfentein, tous issus de chez id Software, en passant par les concurrents mythiques comme Duke Nukem 3D, Blood et Shadow Warrior de chez 3D Realms, mais aussi Half-Life, qui peut être considéré comme le premier FPS à scénario conséquent et narration ingénieuse.

H.P. Lovecraft - Son infuence dans l’univers des jeux vidéo

Féru de littérature lovecraftienne, il vous propose également une quinzaine de jeux vidéo inspirés par l’univers de Lovecraft couvrant une trentaine d’années d’évolution du jeu vidéo, de l’aventure en mode texte des années 80 (véritable lien avec le monde de la littérature au first person shooter des années 2010.

Commodore Pro Center Machines de la marque Commodore de 1978 à 1992

Heureux possesseur de 13 machines de la marque Commodore, couvrant une période de 1978 à 1992, du Commodore CBM PET 3032 à l'Amiga 1200 en passant bien sûr par le célèbre Commodore 64, David Bagel propose une exposition où chaque machine est fonctionnelle et dispose de plusieurs jeux (Rush, Lunar landing, Flimbo’s Quest, Sanxion, Arkanoïd, PacMania, Turrican, Lotus Esprit Turbo Challenge, Le manoir de Mortevielle, Dungeon Master, Xenon2, Speedball 2, Pinball Dreams, Wolfenstein 3D, Prince of Persia..)

à lire aussi : En Pologne, le Commodore 64 fait encore tourner la boutique

RetroGaming & RetroComputing

Une exposition à la fois sur le RetroGaming et sur le RetroComputing des années 70 à début 2010, ce dernier étant parfois complètement oublié ou inconnu de la majorité du grand public, mais qui ravivera de nombreux souvenirs chez les utilisateurs de l’époque et qui pourra également donner une vision plus globale de l’évolution du jeu vidéo, bien au delà des classiques consoles.

La bête de scène

MyCommodore64

Un DJ set 100% Commodore 64 avec des morceaux joués uniquement sur 2 Commodore 64. Des musiques de jeux inoubliables aux covers 80s les plus inattendues, de Rob Hubbard et Martin Galway à Depeche Mode et Mickael Jackson en passant par Kraftwerk et New Order. David Bagel tire ici pleinement parti du SID (Sound Interface Device), la puce gérant tout le son du Commodore 64 et du Commodore 128, véritable synthétiseur, dépassant technologiquement tout ce qui se faisait à l'époque et qui contribua grandement au succès commercial du Commodore 64. 

Le Commodore 64 est connu pour avoir été le micro-ordinateur le plus vendu au monde (environ 25 millions d'unités) mais c'est aussi grâce à son processeur sonore, le SID, qu'il se démarque de ses concurents de l'époque. C'est au coeur d'un mini setup de studio, composés de machines vintages (Roland TB-303, TR-505) et modernes (Elektro Machine Drum, Korg Volca Beats), que David vous propose de dévouvrir la puissance de deux Commodore 64...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mar 1er avril 2014 Commodore 64 - A Visual Compendium est un hommage qui se veut à la hauteur de la beauté d'un des plus gros succès de l'informatique domestique. Bitmap Book, un nouvel éditeur spécialisé dans...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous