Yuzu - l'émulateur Switch pour PC fait un saut qualitatif avec l'API Vulkan !

Après avoir donné un sérieux coup de boost à l'émulation Wii-U sur PC, Vulkan parvient à survitaminer également l'émulation Switch. Mais alors que certains y voient le Saint Sauveur, l'API n'est pas la réponse unique à tous les problèmes de performances. Il se peut même qu'elle ne soit pas sans défauts...

Peut-être vous souvenez-vous de l'apport considérable que fut la prise en charge de Vulkan dans Cemu, l'émulateur Wii-U pour PC ? Et bien sachez que l'API fera désormais la même chose pour Yuzu, l'émulateur Nintendo Switch sur PC !

à lire aussi : Yuzu : l'émulateur Switch est un fruit de plus en plus mûr !

En accèdant plus directement au matériel PC, l'API Vulkan permet de puiser dans toute la puissance des derniers GPU AMD et Intel. Résultat : les performances se voient décuplées par rapport à la simple utilisation des API OpenGL souvent entâchées de bogues graphiques et d'une compilation plus lente.

à lire aussi : Yuzu, l'émulateur Nintendo Switch pour PC avance à pas de géant !

Selon le site Logic-Sunrise, l'équipe aux commandes de Yuzu a pu "fusionner le moteur de rendu Vulkan avec celui de Yuzu" et rend d'ailleurs cette avancée "accessible à tous les utilisateurs grâce aux mises à jour automatiques". Alors que cette version était initialement le privilège des seuls contributeurs de Patreon, elle est désormais disponible pour tout le monde.

Dans un très long billet technique paru sur le site officiel, les développeurs affirment que la fonctionnalité la plus attendue pour Yuzu par de nombreux utilisateurs, en particulier ceux qui possèdent des GPU AMD a été le Vulkan Renderer. On doit cette avancée à un certain Rodrigo (alias ReinUsesLisp) qui a décidé de maîtriser Vulkan et d'implémenter un moteur de rendu dans Yuzu à l'aide de cette API.

Grâce au support de Vulkan certains jeux voient leurs performances considérablement optimisées alors que d'autres fonctionneront moins bien en raison de la façon dont ils changent de buffer d'image. Une amélioration notable est le temps de construction du shader. Il semblerait que le compilateur SPIR-V de Nvidia soit étonnamment rapide. Là où certains effets sur OpenGL GLSL peuvent prendre de 4 à 5 secondes à se construire, Vulkan SPIR-V peut ne prendre que quelques millisecondes.

Du temps, il en faudra justement encore beaucoup avant que toutes les configurations de PC soient aux anges. Au risque d'en décevoir plus d'un,  le rendu Vulkan pour Yuzu est encore expérimental et n'a pas encore toutes les fonctionnalités implémentées. Il suffit de lancer ARMS, Crash Team Racing ou encore Luigi's Mansion 3 pour s'en rendre compte...

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Restez dans la boucle !

Et recevez l'actualité retrogaming chez vous